Hubert Robert insituable

Conférence

Hubert Robert insituable

Hubert Robert insituable

Conférence par Johanne Lamoureux, Professeure titulaire au département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques (Université de Montréal)

Les jardins d’Ermenonville n’est peut-être pas le lieu qui vient tout de suite à l’esprit, dès lors qu’il s’agit d’envisager la création de jardins par Hubert Robert (1733–1808). Le peintre en aurait tout au plus fourni le dessin de certaines fabriques que la Promenade ou Itinéraire des Jardins d’Ermenonville reconnait, au fil du parcours proposé, dans certains «tableaux parfaitement bien composés». Mais Ermenonville constitue un excellent point de départ pour étudier comment, durant le dernier quart du XVIIIe siècle français, une telle transplantation du tableau, entendu ici à la fois comme objet matériel et opérateur transdisciplinaire, a permis, au-delà de la seule perspective du jardin pittoresque, de penser la peinture pour ainsi dire hors d’elle-même et ce faisant, d’en renforcer la suprématie médiale au sein des beaux-arts et plus généralement de la culture de l’époque.

Nom du responsable

Contact
Marlen Schneider

Dr. Marlen Schneider

Conseillère scientifique
Téléphone +33 (0)1 42 60 40 34
Contact
Dr. Deborah Laks

Dr. Deborah Laks

Conseillère scientifique
Téléphone +33 (0)1 42 60 41 09
Les jardins d’Ermenonville Photo ©Cloé Miron
Les jardins d’Ermenonville Photo ©Cloé Miron
Du
22.05.2018
18:00 Uhr
au
22.05.2018
20:00 Uhr
Langue de l'événement
Français
Emplacement
DFK Paris, 45 rue des Petits Champs, 75001 Paris