Curation de données : l'exemple de la base de données Deutsch-Französische Kunstvermittlung 1871-1940 et 1945-1960

Curation de données : l'exemple de la base de données Deutsch-Französische Kunstvermittlung 1871-1940 et 1945-1960

Le projet de curation de la base de données Deutsch-Französische Kunstvermittlung (médiation artistique franco-allemande) 1871–1940 und1945–1960 étudie des méthodes et technologies de curation de données en histoire de l'art numérique. Il constitue une contribution à la question plus large de la "FAIRification" des données et de l'établissement d'une véritable open science dans les sciences humaines et de la culture.

Le terme "curation" recouvre ici l'ajustement à des normes techniques qui assurent une amélioration continue de l'accessibilité des données ainsi que leur conservation sécurisée dans des dépôts adaptés. La question des normes et de l'accessibilité est ici envisagée dans la perspective des besoins spécifiques de différentes catégories d'utilisateurs. Ceux-ci se différencient principalement par la façon dont ils souhaitent travailler avec les données : ils peuvent vouloir consulter celles-ci sur le site du DFK Paris, ou les visualiser et les analyser à l'aide d'autres outils numériques. Si ces besoins spécifiques sont déjà pris en compte dans les projets actuels du DFK Paris, comme c'est le cas dans les publications numériques d'ARCHITRAVE– Art et architecture à Paris et Versailles dans les récits de voyageurs allemands à l'époque baroque, cela n'est pas transposable aux bases de données et publications plus anciennes sans un travail de curation de grande ampleur. Celui-ci porte à parts égales sur la structuration et le référencement des données en soi, ainsi que sur leur présentation sur le site web.

Un tel travail suppose de connaître précisément le champ de recherche pour lequel ces données présentent un intérêt direct, et donc pour lequel elles doivent être accessibles et utilisables simplement. En outre, la curation doit préserver l'intégrité historique des données et rendre celle-ci transparente. Les données de recherche sont le produit d'un travail scientifique qui s'est élaboré selon un questionnement spécifique, une approche théorique donnée ainsi qu'une méthodologie propre. À l'instar des publications scientifiques classiques, les données de recherches résultent d'un contexte intellectuel, institutionnel mais aussi personnel. Cet aspect n'est souvent pas documenté en lui-même, entre autres et en particulier lorsque le corpus de données, comme dans le cas de la base de données Deutsch-Französische Kunstvermittlung, a dans un premier été conçu comme un outil de travail interne et que la publication est intervenue ultérieurement. Le projet de recherche s'est donc donné pour tâche de rendre tangible ce contexte par une analyse rétrospective de la genèse de la base de données. Le travail sur cet aspect est mené en étroite collaboration avec Mathilde Arnoux et le champ de recherche Transculturalité et mobilité. Il s'agit là d'une dimension particulièrement intéressante, car le champ de recherche s'élabore aussi par contraste avec les recherches passées. 

De surcroît, le projet de recherche permet à des historiennes et historiens de l'art effectuant un stage ou exerçant une fonction d'assistant au sein de l'infrastructure de recherche humanités numériques d'acquérir des connaissances et de développer leurs compétences numériques. Ces jeunes chercheuses et chercheurs sont pleinement intégrés à toutes les étapes, qu'il s'agisse de conception, de travaux préparatoire ou de mise en œuvre concrète.

Les résultats intermédiaires du projet sont présentés dans la rubrique DFK numériques > Prototypes et études. Vous trouverez des informations sur la base de données et l'ancien projet dans la rubrique Forschung / Archiv Forschungsprojekte (uniquement en allemand pour le moment).

Date de début
01.03.2021
Date de fin
28.02.2022

Direction

Contact
Dr. Anne Klammt

Dr. Anne Klammt

Directrice de recherches / Responsable des Humanités Numériques
Téléphone +33 (0)1 42 60 89 50

Équipe

Infrastructures de recherche

Champs de recherche
Histoire de l’art numérique
Transculturalité et mobilité
Datenkuration