Bilderfahrzeuge – Aby Warburg’s Legacy and the Future of Iconology

Bilderfahrzeuge – Aby Warburg’s Legacy and the Future of Iconology

Coordination: Johannes von Mueller (The Warburg Institute, London)

 

Équipe:

Dr. Linda Báez Rubí (The Warburg Institute, London)

Dr. Rebecca R. Darley (The Warburg Institute, London)

Dr. Philipp Ekardt (The Warburg Institute, London)

Dr. Hans Christian Hönes (The Warburg Institute, London)

Prof. Dr. Christopher D. Johnson (The Warburg Institute, London)

Dr. phil. Eckart Marchand, Archive (The Warburg Institute, London)

Reena Panchal, Project Assistant (The Warburg Institute, London)

Dr. Victor Claass, (DFK Paris jusqu’au 30.06.2018)

Beatrice Rennhack, Verwaltung (Max Weber Stiftung, Bonn)

 

Le concept de Bilderfahrzeuge, littéralement « véhicules d’images », a été forgé par l’historien de l’art allemand Aby Warburg (1866-1929). Il est en rapport avec un concept central pour ce spécialiste des études culturelles, qui visait entre autres à démontrer les continuités entre Antiquité et Renaissance, matérialisées selon lui dans la Bilderwanderung, la « migration des images ».

Le réseau de recherche « Bilderfahrzeuge. Aby Warburg’s Legacy and the Future of Iconology » a pour objectif d’étudier la migration d’images, d’objets, de biens, de textes – bref, la migration d’idées dans un vaste contexte historique et géographique. Ce projet, qui bénéficie du soutien financier du ministère fédéral allemand de l’Éducation et de la Recherche, est mené en coopération avec la Fondation Max-Weber. Il est localisé au Warburg Institute de Londres, au Centre allemand d’histoire de l’art de Paris, à l’université Humboldt de Berlin, à l’Institut allemand d’histoire de l’art de Florence ainsi qu’à la Warburg-Haus, à Hambourg. La représentation de chacune de ces institutions est assurée par l’un des cinq professeurs des universités dirigeant le projet : Andreas Beyer (Bâle/Paris), également porte-parole du réseau de recherche, Horst Bredekamp (Berlin), Uwe Fleckner (Hambourg), Peter Mack (Londres) et Gerhard Wolf (Florence).

Ce réseau a pour ambition d’apporter une contribution fondamentale à un renouvellement de l’histoire culturelle par la pratique d’une histoire des images et des idées insérée dans un environnement interdisciplinaire et international. Grâce à son expérience propre, spécifique, du rapport aux images, l’histoire de l’art est une discipline en mesure de saisir la signification autonome de l’image et de l’intégrer, en tant qu’aspect indépendant et constitutif, aux études culturelles conçues dans une optique interdisciplinaire. L’un des atouts du réseau « Bilderfahrzeuge » tient à ce qu’il rend justice à ce caractère même de l’image, sans pour autant faire naître une opposition entre image et texte. On essaie au contraire de décrire l’inspiration et la complémentarité réciproques de ces deux éléments et d’utiliser cette relation comme base de travail. Le réseau de recherche se nourrit par conséquent de l’échange et du dialogue entre les disciplines, seul moyen de mener à bien l’approche globale à laquelle aspirent les études culturelles. Cette approche permet de disposer des outils méthodologiques aptes à appréhender et à analyser le transfert des conceptions et des formes d’images, dans une perspective transcendant les époques et les genres.

 

Link:

http://iconology.hypotheses.org

Porte-parole