Rencontre avec Ari Benjamin Meyers. La musique n’est pas…

Workshop

Rencontre avec Ari Benjamin Meyers. La musique n’est pas…

5e séance du séminaire « Comment exposer la polyphonie ? » avec l’artiste Ari Benjamin Meyers

Cette rencontre est l’occasion d’annoncer la suite du séminaire « Comment exposer la polyphonie ? », organisé au DFK Paris par Mathilde Arnoux, directrice de recherche au DFK Paris, et Anne Zeitz, maître de conférences en Arts plastiques à l’Université Rennes 2. Les quatre premières séances avaient accompagné, entre mars et juin 2021, l’élaboration conceptuelle et théorique de l’exposition « Polyphon(e). Polyphonies visuelles et sonores/ Mehrstimmigkeit in Bild und Ton ». Le premier volet de l’exposition a désormais eu lieu du 2 juillet au 19 septembre 2021 à Gera (Museum für Angewandte Kunst et Kunstsammlung Gera – Orangerie). À l’approche de son ouverture au musée d’art et d’histoire Paul Éluard à Saint-Denis en mai 2022, nous poursuivons la réflexion à travers de nouvelles rencontres avec artistes et théoriciens. 

La cinquième séance est dédiée à la première rencontre d’Ari Benjamin Meyers, artiste en résidence de l’EUR CAPS au Bois Perrin à Rennes, avec les étudiant·e·s du séminaire de Master « Polyphone 02 » (Université Rennes 2, département Arts plastiques, équipe de recherche PTAC) et du module éponyme de l’École universitaire de recherche Creative approaches to public space (EUR CAPS), animés par les maîtres de conférences à l’Université Rennes 2 Séverine Cauchy, Yann Sérandour et Anne Zeitz. En présence d’Étienne Delprat, maître de conférences à l’Université Rennes 2, et d’Anne Yanover, directrice du musée d’art et d’histoire Paul Éluard de Saint-Denis et co-commissaire du volet français de l’exposition « Polyphon(e) ».

L’œuvre d’Ari Benjamin Meyers, artiste américain vivant à Berlin, se situe à la frontière d’approches musicales et artistiques. Son travail questionne de manière singulière les contextes historiques et institutionnels dans lesquels prennent forme la transcription, la représentation, l’interprétation et l’écoute musicales. Dans le cadre de sa résidence artistique au sein de l’École universitaire de recherche CAPS, l’artiste élaborera un programme performatif et musical qui prendra la forme d’une exposition « pop-up » de deux heures. Réalisée à partir de textes, protocoles et partitions extraits de son œuvre et de celle d’autres artistes, elle sera aussi l’occasion de présenter une nouvelle proposition qui émergera des séances de travail avec les étudiant·e·s. Conçu comme un projet-valise pour voyager par la suite au musée d’art et d’histoire Paul Éluard de Saint-Denis dans le cadre du volet français de l’exposition « Polyphon(e) », le programme sera élaboré en lien étroit avec son lieu de production et de répétition, une ancienne cantine en milieu hospitalier du site de l’EUR CAPS au Bois Perrin à Rennes, située au cœur d’un futur projet urbain.

Cette séance du séminaire « Comment exposer la polyphonie ? » est l’occasion de faire se rencontrer l’artiste et les étudiant·e·s, ainsi que les enseignant·e·s et les commissaires d’expositions impliqué·e·s, pour aborder des approches artistiques et musicales collectives et contextuelles.

La rencontre a lieu au Centre allemand d’histoire de l’art, 45 rue des Petits-Champs, 75001 Paris. Les étudiants et chercheurs peuvent y participer munis d’un « pass sanitaire » et en réservant au préalable auprès de marnoux@dfk-paris.org ou anne.zeitz@univ-rennes2.fr.

La séance est par ailleurs radiodiffusée par ∏-node, plate-forme expérimentale pour le développement d’un format radio hybride web/FM/DAB+ (https://p-node.org).

Vous trouverez plus d’informations sur le séminaire « Comment exposer la polyphonie ? » sur https://dfk-paris.org/fr/research-project/comment-exposer-la-polyphonie-2821.html.

Verantwortliche Person am DFK

Kontakt
Mathilde Arnoux

Dr. habil. Mathilde Arnoux

Forschungsleiterin / Verantwortlich für französischsprachige Publikationen
Telefon +33 (0)1 42 60 41 24