Atelier de recherche « Écouter par les yeux »

Atelier de recherche « Écouter par les yeux »

« Écouter par les yeux  » – Réflexions partagées avec René Block et Christina Kubisch autour d’expositions, d’œuvres sonores et de documents d’archive


L'atelier de recherche « Écouter par les yeux » rassemblera au Centre allemand d’histoire de l’art le commissaire d’exposition, éditeur et galeriste René Block et  l’artiste sonore Christina Kubisch. Autour de documents issus d’archives françaises – photographies, enregistrements, lettres, partitions – et en dialogue avec les membres du projet Sound Unheard et d'étudiant.e.s de France et d'Allemagne, les invité.e.s reviendront sur leurs parcours et différents projets et œuvres qu’ils ont développés. Nous interrogerons comment les documents d’archives peuvent renseigner les pratiques sonores du passé et comment étudier des œuvres et des expositions qui reposent sur l’écoute. L’atelier est ouvert au public sur inscription dans la mesure des places disponibles.

Ci-joint le programme

Exposition "Sound unheard"
 
du 12 Septembre au 27 octobre

Vernissage le jeudi 12 septembre à 19h en présence des artistes
Les différentes œuvres de l’exposition collective Sound Unheard se situent au seuil de l’audible et interrogent la mince frontière qui sépare l’imperceptible du perceptible. Car ce que nous entendons tout comme ce que nous n’entendons pas n’est pas seulement déterminé par nos capacités auditives, mais par un mélange complexe de facteurs sociaux, culturels, politiques et technologiques. Les artistes de l’exposition s’intéressent à ces facteurs en déployant le spectre du non-entendu et de l’inaudible – que ce soit à un niveau phénoménologique ou géopolitique. Le non-entendu devient le prisme à travers lequel est analysé l’impact des modes de production actuels, le rapport entre actualité, connaissance et provenance, ainsi que les systèmes de répression étatique et la violence qu'ils engendrent. Rendre audible et exposer le non-entendu a également pour intention de révéler la part de l’inouï qui réside dans ce qui est resté enfoui ou ce à quoi nous avons manqué de prêter l’oreille.
Sont mis en résonance les œuvres des artistes Lawrence Abu Hamdan, Nina Canell, Moritz Fehr, Natascha Sadr Haghighian et Nicholas Bussmann, Mario de Vega et Miki Yui, avec les pratiques pionnières de Rolf Julius, Christina Kubisch (à la Gaîté Lyrique avec son Electrical Walk réalisé pour la première fois à Paris) et Terry Fox, ayant questionné l’inaudible et le non-entendu depuis les années 1970.
En coopération avec la Gaîté Lyrique et le Centre allemand d’histoire de l’art / Deutsches Forum für Kunstgeschichte Paris
Dans le cadre du projet de recherche Sound Unheard (Université Rennes 2 et Kunsttexte.de/ Humboldt-Universität zu Berlin)
 
Commissaires de l’exposition : Daniele Balit, Katharina Scriba et Anne Zeitz