Kooperationen

« Les progrès de l’industrie perfectionnée »

Luxe, arts décoratifs et innovation de la Révolution française au Premier Empire

Natacha Coquery, Jörg Ebeling, Anne Perrin Khelissa und Phillipe Sénéchal (Hg.)

Sprache der Publikation : Englisch und Französisch

À la charnière entre les XVIIIe et XIXe siècles, entre la réunion des États généraux et la fin du Premier Empire, vingt-cinq ans s’écoulent pendant lesquels bouleversements politiques, économiques, sociaux et culturels créent un contexte d’instabilité pour le secteur du luxe et du demi-luxe français. Les ateliers et les manufactures sont confrontés à des conditions matérielles et organisationnelles difficiles. Le manque de matières premières, la détérioration des finances et la diminution du personnel en raison du départ des jeunes hommes aux armées ont un impact négatif sur la production artisanale. L’incertitude générale que représente cette période d’instabilité politique et de conflits armés n’empêche pourtant pas l’émergence de modes. De nouveaux marchés s’ouvrent et offrent de riches opportunités aux artistes et artisans pour diversifier et élargir leurs créations.

Souvent considérée comme un temps de rupture, en particulier dans le domaine du luxe dont elle remet en cause les fondements, la Révolution française apparaît au contraire comme le ferment d’une évolution vers l’innovation et l’industrialisation. Pluridisciplinaire, croisant l’histoire de l’art, l’histoire sociale, l’histoire économique, l’histoire culturelle et l’histoire des techniques, le présent ouvrage explore les conditions du changement et offre une approche plurielle des arts du décor.

T A B L E  D E S  M A T I È R E S

Remerciements

Introduction générale, Jean-François Belhoste, Philippe Bordes, Natacha Coquery, Jörg Ebeling, Anne Perrin Khelissa et Philippe Sénéchal

Partie I | L’État : Rôle et intervention
• Thomas Le Roux, La chimie, support du développement de l’industrie perfectionnée sous la Révolution et l’Empire
• Christiane Demeulenaere-Douyère, Le luxe sous l’Empire, ou la question des matières premières « indigènes »
• Camilla Murgia, The Crafty Link: Fine Arts and Industrial Exhibitions under the Consulate and the Empire
• Justin Beaugrand-Fortunel, Le mobilier de campagne de Napoléon Ier : L’artisanat au service de l'Empereur

Partie II | Les secteurs de production : Organisation et fonctionnement
• Marie-Agnès Dequidt, L’horlogerie parisienne pendant la Révolution et l’Empire : Continuer à tourner dans un monde en bouleversement
• Élodie Voillot, Des canons aux statuettes : Les fabricants de bronze parisiens au début du XIXe siècle
• David Celetti, Filer le luxe. Travail domestique, manufactures et usines dans la France révolutionnaire
• Stéphane Piques, L’organisation de la production dans l’industrie céramique sous la Révolution et l’Empire : La nébuleuse faïencière de Martres-Tolosane (Haute-Garonne)

Partie III | Les œuvres et les décors : Création et aménagement
• Bernard Jacqué, Des décors de luxe en papier peint pendant la Révolution française
• Valeria Mirra, Labor omnia vincit : La manufacture Piranesi de vases et ornements en terre cuite de Mortefontaine
• Iris Moon, Immutable Décor: Post-Revolutionary Luxury in the Platinum Cabinet at Aranjuez
• Ludmila Budrina, Lapidaires parisiens au service de Nicolas Demidoff : La collection d’objets en bronze doré et malachite avec mosaïques en relief de pierres dures réalisés par Thomire (d’après des documents inédits et les collections européennes)
• Hans Ottomeyer, Innovation by Design as Strategy for Luxury Goods

Index général
Bibliographie
Présentation des auteurs

 

Toulouse
2017
ISBN 978-2-8107-0483-5
22,00 €
« Les progrès de l’industrie perfectionnée »

Dokumente

Inhaltsverzeichnis

Teilen