Kooperationen

Entre dessin et estampe

Edgar Degas et la redécouverte du monotype au XIXe siècle

Jonas Beyer
Übersetzt von Aude Virey-Wallon

Sprache der Publikation: Französisch

Une étude qui s’attache à expliciter les conditions du renouveau du monotype au XIXe siècle à travers son usage par Degas.
Employé pour la première fois vers 1640, le procédé du monotype connut au XIXe siècle un triomphe insoupçonné. Ce furent essentiellement les impressionnistes qui surent exploiter avec brio les potentialités de ce médium oscillant entre dessin et gravure. Dans la technique du monotype, la couleur est appliquée directement sur une plaque, sans aucune forme de gravure. Par conséquent, après l’impression de la plaque sur une feuille de papier, ne sont possibles au maximum qu’un ou deux autres tirages, nécessairement plus pâles. Encourageant à une transcription rapide de l’image, cette technique traduit de façon saisissante l’écriture personnelle de l’artiste.
Si le monotype n’autorise que des œuvres uniques, pourquoi donc recourir à un procédé mécanique – l’impression – dont le but habituel est précisément la multiplication ? Et quel rôle joue l’étape décisive de l’impression, si le fond monotypique est ensuite recouvert de pastel par des artistes comme Edgar Degas ? En partant du caractère hybride de ce médium, le présent ouvrage se propose de retracer les conditions historiques et les motivations artistiques qui ont conduit au succès fulgurant du monotype au XIXe siècle.

Dijon
2017
ISBN 978-2-84066-845-9
36,00 €
Cover_Jonas_Beyer

Dokumente

Extrait

Teilen