Julie Sissia

Dr. Julie Sissia

Wissenschaftliche Mitarbeiterin

Vita

depuis 2015

  • Chargée de cours à l’École du Louvre et l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (voir détail des enseignements plus bas)

2011-2015

  • Chargée de recherche au sein du projet « OwnReality. À chacun son réel. La notion de réel dans les arts plastiques en France, RFA, RDA et Pologne de 1960 à la fin des années 1980 », financé par l’ERC et dirigé par Mathilde Arnoux, Centre allemand d’histoire de l’art (DFK Paris)

2015

  • Doctorat en histoire de l’art à Sciences Po Paris et à l’Académie des arts de Düsseldorf
  • Thèse sous la direction de Laurence Bertrand Dorléac et Siegfried Gohr (co-direction) : « Regards sur les deux Allemagnes. La place de la RFA et de la RDA dans les discours sur l’art contemporain en France. 1959-1989 »
  • Mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité (jury : Laurence Bertrand Dorléac, Siegfried Gohr, Thomas Kirchner, Richard Leeman, Emmanuel Pernoud)

2010

  • Lectrice aux éditions Taschen, Cologne
  • Assistante-stagiaire chez Gordian Weber Kunsthandel, Cologne

2009

  • Diplôme de premier cycle, spécialité Iconographie, École du Louvre, Paris
  • Stage d’un an au Max Ernst Museum, Brühl, boursière de l’Académie de Berlin

2008

  • Master d’histoire de l’art, Université Paris I
  • Mémoire sous la direction de Philippe Dagen : « Peut-on parler d’un pop art allemand ? Réception et réappropriation du pop art à Düsseldorf dans les années 1960 »
  • Stage de six mois au département des publications françaises, DFK Paris

2007

  • Master de philosophie, spécialité Esthétique, Université Paris IV
  • Mémoire sous la direction de Jacqueline Lichtenstein : « Le langage artistique d’Anselm Kiefer »
  • Erasmus de dix mois, Université de Cologne

2005

  • Licence de philosophie, Université Paris IV

2002-2004

  • Classe préparatoire lettres et sciences humaines, Lycée du Parc, Lyon

2002

  • Baccalauréat littéraire

Stipendien

août 2016

  • Bourse de mobilité de la fondation Hartung, Antibes, pour un séjour aux archives de la fondation

octobre 2012

  • Bourse d’aide à la mobilité de l’École doctorale de Sciences Po Paris, pour un séjour à Durham, NC, et Boston, MA, USA

septembre 2012

  • Bourse Junior des Archives de la Critique d’art, Rennes, et de la Fondation Bettencourt-Schueller, pour un projet de recherche sur les deux Allemagnes à la Biennale de Paris

mars-avril 2012

  • Bourse d’aide à la mobilité du Centre Interdisciplinaire d’Études et de Recherche sur l’Allemagne (CIERA), Paris, pour un séjour de recherches de deux mois à Berlin, Allemagne

2009-2012

  • Bourse de la Fondation Toepfer F.V.S., Hambourg, pour la formation professionnelle continue « MuseumsManagement », Berlin, Freie Universität, 2009-2010

2008-2009

  • Boursière Voltaire 2008 de l’Académie de Berlin et de la Fondation Toepfer F.V.S., Hambourg, pour un stage d'un an au Max Ernst Museum, Brühl, sur proposition du Prof. Werner Spies

DFK-Projekte

Artikel

Rezensionen

  • J. Sissia, compte rendu de Béatrice Joyeux-Prunel, Les avant-gardes artistiques, 1848-1918. Une histoire transnationale (Paris, Gallimard, Collection Folio histoire (n° 249), 2015), dans La Revue de l’art, n° 193, 2016, p. 77-78

Comptes rendus dans Critique d’Art. Actualité internationale de la littérature critique sur l’art contemporain, en ligne : https://critiquedart.revues.org/ :

 

  • J. Sissia, comptes rendus de Maria Stavrinaki, Dada Presentism. An Essay on Art and History (Stanford, Stanford University Press, 2016), https://critiquedart.revues.org/23531 ; et de Michael Buthe. Retrospektive (cat. exp. Lucerne, Kunstmuseum, 2015), https://critiquedart.revues.org/23530, dans Critique d’Art, n° 47, automne-hiver 2016
  • J. Sissia, comptes rendus de Verena Berger, Hanne Darboven. Boundless (Ostfildern, Hatje Cantz, 2015), https://critiquedart.revues.org/21436 ; et de Thomas Hirschhorn. Gramsci Monument (cat. exp. New York, Dia Foundation, 2013), dans Critique d’Art, n° 46, printemps 2016
  • J. Sissia, comptes rendus de Nathalie Heinich, Le Paradigme de l’art contemporain : structures d’une révolution artistique (Paris, Gallimard, 2014), https://critiquedart.revues.org/15522 ; et de Nadine Satiat, Au miroir de Louise (Paris, Flammarion, 2014), https://critiquedart.revues.org/15521 ; et de Rose Valland, Le Front de l’art : défense des collections françaises 1939-1945 (Paris, Réunion des Musées Nationaux, 2014), https://critiquedart.revues.org/15523, dans Critique d’Art, n° 43, automne 2014
  • J. Sissia, comptes rendus de Jean Clair, Le Temps des avant-gardes : chroniques d’art 1968-1978 (Paris, La Différence, 2012), https://critiquedart.revues.org/8217 ; et de Jean-Yves Jouannais, L’Usage des ruines (Paris, Gallimard, 2012), https://critiquedart.revues.org/8218 ; et de Rémy Fenzy et Michel Poivert (éd.), Le Discours à l’œuvre : université d’été 2011 (Paris, Scala, 2012), https://critiquedart.revues.org/8219 ; et de Jean-Jacques Lebel. Peintures/Paintings/Collages/Assemblages, 1955-2012 (cat. exp. Saint-Etienne, Musée d’art moderne, 2012), https://critiquedart.revues.org/8220 ; et de Mitchell B. Franck et Daniel Adler, German Art History and Scientific Thought: Beyond Formalism (Farnham, Ashgate, 2012), https://critiquedart.revues.org/8221, dans Critique d’Art, n° 41, 2013
  • J. Sissia, comptes rendus de Gail Day, Dialectical Passions: Negation and Postwar Art Theory (New York, Columbia University Press, 2010), https://critiquedart.revues.org/6318 ; et de Anna Dezeuze (éd.), The ‹Do-it-Yourself› Artwork. Participation from Fluxus to New Media (Manchester University Press, 2010) ; et de Vor dem Gesetz. Skulpturen der Nachkriegszeit und Räume der Gegenwartskunst (cat. exp. Cologne, Musée Ludwig, 2011) ; et de Heimo Zobernig ohne Titel (in Red) (cat. exp. Zurich, Kunsthalle, 2012) ; et de Kara Walker (cat. exp. Varsovie, Center for Contemporary Art Ujazdowski Castle, 2011), dans Critique d’Art, n° 40, 2012

Vorträge

Communications dans des journées d’études et colloques inter/nationaux à comité de sélection

  • J. Sissia, « ‹Un classique du geste›. Hans Hartung dans les revues d’art contemporain. 1974-1977 », colloque international « Réalité autre, mais réalité quand même ». Hans Hartung et l’abstraction, DFK Paris, 12-13 janvier 2017
  • J. Sissia, « Hartung au présent ? Deux articles d’Alain Jouffroy dans Opus International », journées d’études Histoires de l’abstraction, organisé par Antje Kramer et Thomas Schlesser, Fondation Hartung, Antibes, 26-28 mai 2016
  • J. Sissia, « L’absence de Moïse dans La Fuite d’Égypte d’Anselm Kiefer (1984) », colloque international Moïse, visages d’un prophète, organisé par l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne (HiCSA-GRANIT), le DFK Paris et le Musée d’art et d’histoire du Judaïsme, sur l’invitation de Colette Nativel et Matthieu Somon, INHA, Paris, 2-4 décembre 2015
  • J. Sissia, « Les transports collectifs selon Wolf Vostell », journée d’études Manipuler, activer, transformer : L’art participatif des années 1960 en Europe, sur l’invitation d’Antje Kramer et Marion Hohlfeldt, Université Rennes 2, 19 septembre 2013
  • J. Sissia, « Selbstdarstellung und Netzwerke der ‹Westkunst› in Frankreich. Das Beispiel der deutschen Teilnahme an der Biennale de Paris in den 60er Jahren (1959-1965) », colloque international Soziale Geburt der Westkunst, Technische Universität, Dresde, 28 février-1er mars 2013
  • J. Sissia, « Réel, réalité et réalisme sous la plume de Raoul-Jean Moulin », journées d’études Entre élection et sélection. Le critique face à ses choix, sur l’invitation de Jean-Marc Poinsot, MacVal, Vitry-sur-Seine, 9-10 novembre 2012
  • J. Sissia, « The GDR at the Biennale de Paris, between individual subversion and national representation », panel German Art since 1945 in ContextSouth Eastern College Art Conference, Durham, Caroline du Nord, 18 octobre 2012
  • J. Sissia, « Donner à voir l’art de RDA. Le critique d’art Raoul-Jean Moulin », colloque international La place de la RDA dans les relations franco-allemandes après 1945, organisé en coopération avec le Frankreich-Zentrum de la Freie Universität Berlin, Université de Lorraine (CEGIL), Metz, 7-8 juin 2012

Communications dans des workshops et séminaires

  • J. Sissia, « Les deux Allemagnes à la Biennale de Paris », séminaire Artlas, sur l’invitation de Béatrice Joyeux-Prunel, École normale supérieure, Paris, 30 mars 2017
  • J. Sissia, « Les enjeux idéologiques d’une notion. La ‹réalité› dans la presse sur l’art contemporain », invitation au séminaire de Marie Gispert, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 24 février 2017
  • J. Sissia, participation à la journée « Le défi de l’après. La phase postdoctorale en France et en Allemagne », Paris, CIERA, 6 juin 2016
  • J. Sissia, « Gerhard Richter, le seul peintre allemand possible ? L’exposition Gerhard Richter au Centre Pompidou, 1977 », séminaire commun Les années 1980, organisé par Benoît Buquet (Université François Rabelais de Tours), Sophie Cras (Université Paris 1, HiCSA) et Emmanuel Guy (Parsons Paris The New School), 8 mai 2016
  • J. Sissia, « Les artistes allemands à Paris dans les années 1960 », invitation à l’atelier des professeurs Serge Guilbaut et John O'Brian (University of British Columbia), dans le cadre de la préparation de l'exposition Lost, Loose and Loved: Foreign artists in Paris from 1944 to 1968, Terra Foundation, Giverny, 6-7 mai 2016
  • J. Sissia, « Die nicht-Rezeption der Theorie der Avant-garde von Peter Bürger in Frankreich. 1974-2013 », atelier de lecture autour de la Théorie de l’avant-garde de Peter Bürger (1974), organisé en collaboration par le DFK Paris et le Kolleg-Forschergruppe BildEvidenz. Geschichte und Ästhetik de la Freie Universität Berlin, DFK Paris, 5-6 juillet 2013
  • J. Sissia, Modération de la demi-journée consacrée à « L’instabilité des paradigmes » (avec Mathilde Arnoux), lors de la rencontre internationale Réalité(s), Fiction, Utopie dans l’art des années 1960-1989 en France, RFA, RDA et Pologne, organisée par le projet ERC « OwnReality. À chacun son réel », DFK Paris, 10-13 avril 2013
  • J. Sissia, « Jean Clair et la Documenta 5 », séminaire La critique en question, dirigé par Claire Fagnart et Jérôme Glicenstein, sur l’invitation de Claire Fagnart, Université Paris 8, 9 mars 2013
  • J. Sissia, Présentation des recherches récentes au sein du projet ERC « OwnReality. À chacun son réel » devant ses Senior Professors Laurence Bertrand Dorléac, Danièle Cohn, Piotr Piotrowski et Martin Schieder, DFK Paris, 22 février 2013
  • J. Sissia, Présentation du projet ERC « OwnReality. À chacun son réel » (avec Mathilde Arnoux), séminaire L’Art en Europe 1900-1960 : circulation, médiation, réception, dirigé par Marie Gispert, Université Paris 1-Sorbonne, 15 février 2013
  • J. Sissia, Présentation du projet ERC « OwnReality. À chacun son réel » et du doctorat en histoire de l’art, à la classe de terminale avec option allemand du lycée Victor Duruit, DFK Paris, 1er février 2013
  • J. Sissia, « The two Germanies at the Paris Biennial. 1965-1982 », séminaire Post-War Art in Europe, sur l’invitation de Nuit Banai, École du musée des Beaux-Arts/Tufts University, Boston, 23 octobre 2012
  • J. Sissia, « Les objets didactiques de Wolf Vostell », workshop À chacun son réel. Objets, dirigé par Mathilde Arnoux, DFK Paris, 29 septembre 2012
  • J. Sissia, « ‹Le théâtre est dans la rue› de Wolf Vostell. Un public artiste ? », séminaire Arts et Société. La passion égalitaire, dirigé par Laurence Bertrand Dorléac, Sciences Po Paris/Fondation Hartung-Bergman, Antibes, 24 juin 2012 ; présenté également lors d’un Lunchtalk, DFK Paris, 24 mai 2012
  • J. Sissia, Présentation du projet de thèse en histoire de l’art à Sciences Po Paris devant les Senior Professeurs du projet ERC « OwnReality. À chacun son réel » Laurence Bertrand Dorléac, Danièle Cohn, Piotr Piotrowski et Martin Schieder, DFK Paris, 24 février 2012

Lehre

2015-2016

  • Chargée de travaux dirigés devant les œuvres, « L’art du XXe siècle et art contemporain », École du Louvre, Paris, semestre 2, 2015/2016
  • Chargée de travaux dirigés, CM « L’art après la seconde Guerre mondiale » d’Elitza Dulguerova, Université Paris 1-Panthéon Sorbonne (UFR 94 Arts plastiques et sciences de l’art), semestre 2, 2015/2016
  • Chargée de travaux pratiques, CM de Sébastien Gokalp et Guitemie Maldonadoim, 2e et 3e année de 1er cycle, spécialité Art contemporain, École du Louvre, Paris, semestre 1, 2015/2016
  • Chargée de travaux dirigés, CM « Les avant-gardes historiques » d’Elitza Dulguerova, Université Paris 1-Panthéon Sorbonne (UFR 94 Arts plastiques et sciences de l’art), semestre 1, 2015/2016
  • Guide scientifique de l’excursion à Paris « Art and art history in France », avec les étudiants de la Tongji University de Shanghai, organisé par Norberto Gramaccini (Université de Berne) et Hu Wei (Tongji University), 29 août-8 septembre 2015

 

Kontakt

Julie Sissia

Dr. Julie Sissia