Mathilde Arnoux

Dr. Mathilde Arnoux

Directrice de recherche

Porte-parole du personnel scientifique

Vita

avril 2017

2011-2016

depuis 2005

  • Directrice de recherche et responsable des publications françaises, Centre allemand d’histoire de l’art (DFK Paris)

2005-2010 

2002–2005

2000–2002

  • Assistante culturelle, Fondation Arp, Clamart

2003

1999

  • Licence d’allemand à l’Université Paris IV

1998

  • D.E.A. d’histoire de l’art à l’Université Paris I
    Mémoire sous la direction de Eric Darragon (mention très bien) : La Jugend 1896–1903. Une conception artistique de la bourgeoisie allemande au tournant du siècle

1997

  • Maîtrise d’histoire de l’art à l’Université Paris I
    Mémoire sous la direction de Jean-Philippe Chimot (mention très bien) : Le mythe dans la peinture de Böcklin
  • Diplôme de premier cycle de l’École du Louvre, Paris, spécialité « École de peintures étrangères »

1996

  • Licence d’histoire de l’art à l’Université Paris I

1995

  • D.E.U.G. d’histoire de l’art à l’Université Paris I

 

Bourses

2010-2016

2007

février-avril 2005 

  • Allocation de recherche Clemens Heller pour la recherche à la Kunsthalle de Hambourg sur la correspondance entre Léonce Bénédite, conservateur du musée du Luxembourg et Alfred Lichtwark, conservateur de la Kunsthalle de Hambourg

juin 2004

  • Allocation de recherche Clemens Heller (Fondation Maison des sciences de l’homme, Fondation Fritz Thyssen) pour une durée de trois mois

2002-2005

  • Bourse de chargée de recherche du DFK Paris

Axes de recherche

Mathilde Arnoux est directrice de recherche, responsable des publications françaises au Centre allemand d’histoire de l’art (DFK Paris). Elle a soutenu sa thèse de doctorat en 2003 à l’Université Paris IV sous la direction de Barthélémy Jobert sur La réception de la peinture germanique par les musées français entre 1871 et 1981. Elle a depuis développé des recherches sur les relations artistiques aux XIXe et XXe siècles à travers l’analyse de la presse artistique et l’étude d’échanges épistolaires. De 2011 à 2016, elle a dirigé le projet ERC (Starting Grant) OwnReality. À chacun son réel. La notion de réel dans les arts plastiques en France, RFA, RDA et Pologne, 1960–1989, travaillant avec une équipe de jeunes chercheurs européens à l’étude des relations artistiques entre pays situés de part et d’autre du rideau de fer. Ce travail l’a conduite à habiliter en 2017 à l’université Paris Ouest Nanterre, avec Ségolène Le Men pour garant.

Affiliation(s)

décembre 2018

  • Expertise pour le Fonds national Suisse (FNS) de la recherche scientifique

depuis 2017

depuis 2016

septembre 2016

  • Évaluation d’un dossier de candidature à la bourse de thèse de la Bundesstiftung Aufarbeitung

2014

  • Membre de jury au Prix de l’Université du Conseil général du Val de Marne 2013–2014

juillet 2014

  • Membre du comité d’évaluation de l’Agence Nationale de la Recherche (CES31 – Culture – Patrimoines – 2014)

février 2012

  • Évaluation de dossier pour la bourse Fulbright (Commission Fulbright franco-américaine)

2006-2010

  • Membre permanent des bibliographes de la Revue de l’art

2006-2009

  • Membre du conseil scientifique du projet de recherche « Relations artistiques franco-allemandes 1789–1870 », dirigé par Friederike Kitschen, DFK Paris

Projet(s) DFK

Projets en ligne

Monographies

Direction d'ouvrage

 

En tant que responsable des publications françaises du DFK Paris, supervision de l’édition de :
Collection Passages/Passagen
  • Isabelle Tillerot, Orient et ornement. L’espace à l’œuvre ou le lieu de la peinture, Paris, MSH, 2018
  • Comte Harry Kessler, Journal. Regards sur l’art et les artistes contemporains, 1889–1937, Paris, MSH, 2017, en ligne : https://books.openedition.org/editionsmsh/10902
  • Stefan Germer, Art–Pouvoir–Discours. La carrière intellectuelle d’André Félibien dans la France de Louis XIV, Paris 2016
  • Martin Schieder, Au-delà des Lumières. La peinture religieuse à la fin de l’Ancien Régime, Paris 2016
  • Goethe et l’art, éd. par Andreas Beyer et Ernst Osterkamp, Paris 2014
  • Interpositions. Montage d’images et production de sens, éd. par Andreas Beyer, Angela Mengoni et Antonia von Schöning, Paris 2014
  • Lessing, la critique et les arts, éd. par Andreas Beyer et Jean-Marie Valentin, Paris 2014
  • Michela Passini, La fabrique de l’art national. Le nationalisme et les origines de l’histoire de l’art en France et en Allemagne 1870–1933, Paris 2012
  • Frédéric Bussmann, Un prince collectionneur. Louis-François de Bourbon Conti et ses collections au palais du Temple à Paris, Paris 2012
  • Thomas W. Gaehtgens, L’art – l’histoire – l’histoire de l’art, Paris 2012
  • Isabelle Tillerot, Jean de Jullienne et les collectionneurs de son temps : un regard singulier sur le tableau, Paris 2010
  • Bénédicte Gady, L’ascension de Charles Le Brun. Liens sociaux et production artistique, Paris 2010
  • France Nerlich, La peinture française en Allemagne. 1815–1870, Paris 2010
  • Courbet à Neuf !, éd. par M. Arnoux, Dominique de Font-Réaulx, Laurence des Cars, Stéphane Guégan et Scarlett Reliquett, Paris 2010
  • Le culte des grands hommes, éd. par Thomas W. Gaehtgens et Gregor Wedekind, Paris 2010
  • La préhistoire de l’art abstrait. Préludes et modèles de pensée, éd. par Otto Stelzer, Paris 2010
  • L’évidence photographique. La conception positiviste de la photographie en question, éd. par Herbert Molderings et Gregor Wedekind, Paris 2009
  • Perspectives croisées. La critique d’art franco-allemande, éd. par Thomas W. Gaehtgens, Mathilde Arnoux et Friederike Kitschen, Paris 2009
  • Michèle-Caroline Heck, Théorie et pratique de la peinture. Sandrart et la Teutsche Academie, Paris 2006
  • L’image du roi de Francois Ier à Louis XIV, éd. par Thomas W. Gaehtgens et Nicole Hochner, Paris 2006
Collection Passerelles série française
  • Willibald Sauerländer, Reims, la reine des cathédrales. Cité céleste et lieu de mémoire, Paris, MSH, 2018, en ligne : https://books.openedition.org/editionsmsh/11186
  • Thomas Kirchner, Les Reines de Perse aux pieds d’Alexandre de Charles Le Brun : tableau-manifeste de l’art français du XVIIe siècle, Paris 2013
  • Caroline van Eck, François Lemée et la statue de Louis XIV – Les origines des théories ethnologiques du fétichisme, Paris 2013
  • Johannes Grave, À l’œuvre. La théologie de l’image de Caspar David Friedrich, Paris 2011
  • Marie-Pauline Martini, Juger des arts en musicien. Un aspect de la pensée artistique de Jean-Jacques Rousseau, Paris 2011
  • Daniela Gallo, Modèle ou Miroir ? Winckelmann et la sculpture néoclassique, Paris 2008
  • Jean-Louis Cohen, France ou Allemagne ? Un livre inécrit de Le Corbusier, Paris 2008
  • Herbert Molderings, L’art comme expérience. Les 3 Stoppages étalon de Marcel Duchamp, Paris 2007
  • Isabelle Jansen, Franz Marc et l’art français au XIXe siècle, Paris 2007
  • Pierre Vaisse, Reître ou chevalier ? Dürer et l’idéologie allemande, Paris 2006
  • Werner Hofmann, Daumier et l’Allemagne, Paris 2005
  • Willibald Sauerländer, Essai sur les visages des bustes de Houdon, Paris 2005
  • Jürgen Schilling, Études pour un portrait de Van Gogh par Francis Bacon, Paris 2005
  • Silke Schmickl, Les Museum Photographs de Thomas Struth, Paris 2005
Collection Monographie
  • Jules Hardouin-Mansart, éd. par Alexandre Gady, Paris 2010

 

Articles

L’ensemble des articles publiés par Mathilde Arnoux peut être consulté en accès libre sur http://archiv.ub.uni-heidelberg.de/artdok/view/creators/Arnoux=3AMathilde=3A=3A.html.

 

  • M. Arnoux, présentation du catalogue de l’exposition Joseph Beuys. Multiplizierte Kunst 1965-1981. Sammlung Ulbricht (cat. exp. Berlin, Ständige Vertretung der Bundesrepublik Deutschland, 1981), une contribution à la série Le meilleur de nos livres rares de la bibliothèque du DFK Paris, en ligne : https://dfk-paris.org/de/node/1951

  • M. Arnoux, avec Lena Bader,  Introductions aux ateliers de recherche du séminaire Rencontres de la réalité – Réalité des rencontres, 2018/2019, en ligne : https://dfk-paris.org/fr/page/rencontres-de-la-realite-2185

  • M. Arnoux, Entretien mené par Marie Gispert et Julie Ramos, « Own Reality. À chacun son réel. La notion de réel dans les arts plastiques en France, RFA, RDA et Pologne entre 1960 et 1989 », dans Regards croisés. Revue franco-allemande de recensions d’histoire de l’art et esthétique, no 7, décembre 2017, en ligne : http://hicsa.univ-paris1.fr/documents/pdf/Regards%20croises/Numero%207/RC7_4-Projets_croises.pdf

  • M. Arnoux, « Une absence éloquente. Les expositions d’art allemand dans les musées français pendant les années 1920 », dans L’historiographie française de l’art, 1890–1950 (actes de colloque, Institut national d’histoire de l’art), éd. par Neil McWilliam et Michela Passini, Paris, à paraître en 2017 (voir www.lespressesdureel.com)
  • M. Arnoux, « Introduction / Introduction » (traduit du français en anglais par Timothy Stroud), sur le site du projet OwnReality, éd. par Mathilde Arnoux et Clément Layet, Paris 2017, en ligne : https://dfk-paris.org/fr/node/1361#/resolve/articles/23647
  • M. Arnoux, « Contemporary Polish art seen through the lens of French art critics invited to the AICA Conference in Warsaw and Krakow in 1960 », dans Art in Transfer: Curatorial Practices and Transnational Strategies in the Era of Pop (actes de colloque, Södertörn University), Stockholm 2017, p. 39–61, voir aussi en ligne : http://sh.diva-portal.org/smash/get/diva2:1060138/FULLTEXT01.pdf
  • M. Arnoux, «  To Each Their Own Reality. The Art of the FRG and the GDR at the Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris in 1981 », dans J. Bazin, P. Dubourg-Glatigny et P. Piotrowski (éd.), Art Beyond Borders in Communist Europe (1945–1989), Budapest 2015, p. 391–400
  • M. Arnoux, « Le thème de la réalité dans les expositions d’art contemporain organisées par les musées de RFA dans les années 1970 », dans Revue germanique internationale, 22 | 2015, en ligne : http://rgi.revues.org/1563
  • M. Arnoux, « To Each His Own Reality: How the analysis of artistic exchanges in Cold War Europe challenges categories », dans Artl@s Bulletin, Vol. 3, no 1 « Peripheries », 2014, en ligne : docs.lib.purdue.edu/artlas/vol3/iss1/4/
  • M. Arnoux, « Présences Polonaises, Centre Georges Pompidou, 1983. Singularité culturelle et artistique dans un monde bipolaire », dans M. Gispert et M. Murphy (éd.), Voir, ne pas voir. Les expositions en question (actes de colloque, Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne – HiCSA und INHA, 4–5 juin 2012), 2014, en ligne : hicsa.univ-paris1.fr/documents/file/Arnoux.pdf
  • M. Arnoux, « Der Künstler Liebermann im Spiegel der französischen Kunstkritik seiner Zeit », dans Max Liebermann und Frankreich, cat. exp. Berlin 2013, p. 60–73
  • M. Arnoux, « L’autoportrait de Dürer au Louvre en 1922 », dans Revue de l’art, no 171, 2011/1, p. 59–66
  • M. Arnoux, « Les réalités », dans L’art en guerre. France 1938–1947, éd. par L. Bertrand Dorléac, cat. exp. Paris 2012, p. 414
  • M. Arnoux, « Compromission, engagement, neutralité : analyses de l’art polonais de la guerre froide », dans Perspectives, 2012/1 « Art et Pouvoir », p. 193–200, en ligne : perspective.revues.org/657
  • M. Arnoux, « The Art of Max Liebermann and French Critics from the 1870s to the 1930s », dans Max Liebermann: Art and International Modernism, éd. par M. Deshmukh, F. Forster-Hahn et B. Gaehtgens, New York 2011, p. 79–89
  • M. Arnoux, «  Réel, arts plastiques et Guerre Froide / Reality, the Visual Arts, and the Cold War » (traduit du français en anglais par David Ames Curtis), dans Lettre du séminaire Arts & Sociétés, éd. par L. Bertrand Dorléac, Paris 2011, en ligne : artsetsocietes.org/f/f-arnout.html [sic, obsolète] / http://www.sciencespo.fr/artsetsocietes/fr/archives/1836
  • M. Arnoux, « L’absence d’expositions de peinture allemande dans les musées parisiens dans l’entre-deux-guerres – Essai de synthèse », dans L’art allemand en France, 1919–1939. Diffusion, réception, transferts (actes de colloque), Paris 2010, en ligne : http://hicsa.univ-paris1.fr/documents/pdf/CIRHAC/Mathilde%20Arnoux.pdf
  • M. Arnoux, « La leçon de Courbet : à propos de la correspondance entre Henri Fantin-Latour et Otto Scholderer », dans Courbet à Neuf ! (actes de colloque), éd. par M. Arnoux, D. de Font-Réaulx, L. des Cars, S. Guégan et S. Reliquett, Paris 2010 (Passages/Passagen 28), p. 281–297
  • M. Arnoux, « Art Allemagne Aujourd’hui ou la reconnaissance de l’art allemand contemporain par les musées français », dans Études germaniques, no 256, 2009/4, p. 1037–1053, en ligne : https://www.cairn.info/revue-etudes-germaniques-2009-4-page-1037.htm, DOI : 10.3917/eger.256.1037
  • M. Arnoux, « Pierre Francastel, L’Histoire de l’art instrument de la propagande germanique, Paris, 1945 », dans Deutsche Kunst. Französische Perspektiven, 1870–1945. Quellen und Kommentare zur Kunstkritik, éd. par J. Drost et F. Kitschen, Berlin 2007 (Passages/Passagen 9), p. 387–392
  • M. Arnoux, « Beredtes Schweigen. Das Deutschlandbild in der französischen Kulturpolitik der Zwischenkriegszeit, dargestellt am Beispiel der Pariser Kunstausstellungen », dans Der Reichskunstwart. Staatliche Kulturpolitik in der Weimarer Republik, éd. par Christian Welzbacher, Weimar 2009, p. 269–286
  • M. Arnoux et M. Gispert, « Le renouveau de la gravure allemande du Jugendstil au Bauhaus », dans Utopie et révolte. La gravure allemande du Jugendstil au Bauhaus dans les collections publiques françaises, cat. exp. Strasbourg 2006, p. 18–26
  • M. Arnoux, « Que montrer de son voisin ? La correspondance entre les conservateurs Alfred Lichtwark et Léonce Bénédite, une coopération intellectuelle franco-allemande au tournant du siècle », dans Revue de l’art, no 153, 2006/3, p. 57–68
  • M. Arnoux, « L’exposition des primitifs allemands au Musée du Jeu de Paume en 1950 », dans In die Freiheit geworfen: Positionen zur deutsch-französischen Kunstgeschichte nach 1945, éd. M. Schieder et I. Ewig, Berlin 2006 (Passages/Passagen 13), p. 49–66
  • M. Arnoux, « L’échec du projet d’exposition Max Liebermann au Musée du Jeu de Paume en 1927 », dans Histoire de l’art, no 55, 2004, p. 109–118
  • M. Arnoux, « Les acquisitions de peintures germaniques par les musées du Louvre et du Luxembourg au XIXe siècle », dans De Grünewald à Menzel. L’image de l’art allemand en France au XIXe siècle, éd. par U. Fleckner et T.W. Gaehtgens, Paris 2003 (Passages/Passagen 6), p. 247–266

Entrées de dictionnaire ou d’encyclopédie

  • M. Arnoux, « Expressionnisme », dans M. Marzano (éd.), Dictionnaire de la violence, Paris 2011, p. XX
  • M. Arnoux, « Léonce Bénédite », dans P. Sénéchal et C. Barbillon (éd.), Dictionnaire critique des historiens de l’art actifs en France de la Révolution à la Première Guerre mondiale, Paris 2009, en ligne, URL : http://www.inha.fr/spip.php?rubrique347
  • M. Arnoux, « Les arts appliqués allemands à Paris », Paris 2008, en ligne, URL : http://www.histoire-image.org/site/etude_comp/etude_comp_detail.php?analyse_id=935
  • M. Arnoux, « Musée du Luxembourg », dans Französische Meisterwerke des 19. Jahrhunderts aus dem Metropolitan Museum of Art, New York, cat. exp. Berlin 2007, p. 280
  • M. Arnoux, notices des œuvres « La Mélancolie » de Jacek Malczewski et « Le Bolchévique » de Boris Kustodiev, dans Mélancolie. Génie et Folie en Occident, cat. exp. Paris 2005, p. 486 et 488

 

Recensions

  • Tomáš Pospiszyl, An Associative Art History: Comparative Studies of Neo-Avant-Gardes in a Bipolar World, dans Critique d’art, 2018, note de lecture mise en ligne le 27 novembre 2019, URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/36788
  • Agata Pietrasik et Piotr Slodkowski (éd.), Czas debat : antologia krytyki artystycznej z lat 1945-1954, tome 1 : Upowszechnianie kultury i mecenat państwowy, tome 2 : Realism i formalism, tome 3 : Wektory geografii artystycznej, reinterpretacje tradycji, sylwetki, Varsovie, Fundacja Kultura Miejsca, Akademia Sztuk Pieknych, 2016, dans Critique d’art 49, Automne/hiver 2017, voir aussi en ligne : http://critiquedart.revues.org/27129
  • Présentation de la traduction de Tadeusz Kantor et Mięczysław Porębski, « Le Groupe des jeunes artistes plasticiens, une seconde fois » (texte original en polonais paru dans l’anthologie Czas debat : antologia krytyki artystycznej z lat 1945-1954, 3 tomes, Varsovie, Fundacja Kultura Miejsca, Akademia Sztuk Pieknych, 2016), dans Critique d’art 49, Automne/hiver 2017, p. 68-78, en ligne : http://critiquedart.revues.org/27129
  • Piotr Piotrowski, In the Shadow of Yalta. Art and the Avant-Garde in Eastern Europe 1945–1989, Londres 2011, dans Revue de l’art, 171/2011–1
  • Christian Saehrendt, Kunst als Botschafter einer künstlichen Nation. Studien zur Rolle der bildenden Kunst in der Auswärtigen Kulturpolitik der DDR, Stuttgart 2009, dans Revue de l’art, 169/2010–1
  • Catherine Wermester, Grosz, l’homme le plus triste d’Europe, Paris 2008, dans Revue de l’art, 166/2009–4
  • Mary Tompkins Lewis (éd.), Critical Readings in Impressionism & Post-Impressionism. An Anthology, Berkeley/Los Angeles/Londres 2007, dans Revue de l’art, 161/2008–3
  • James H. Rubin, Impressionism and the Modern Landscape. Productivity, Technology, and Urbanization from Manet to Van Gogh, Berkeley/Los Angeles/Londres 2008
  • Verena Senti-Schmidlin, Rhythmus und Tanz in der Malerei. Zur Bewegungsästhetik im Werk von Ferdinand Hodler und Ludwig von Hofmann, Hildesheim/Zurich/New York 2007, dans Revue de l’art, 160/2008–2
  • Peter Lang et Sandra Schlicht, Krieg und Deutschland. Deutschland und Frankreich im II. Weltkrieg, Schwerin 2007, dans Revue de l’art, 158/2007–4
  • Véronique Long, Mécènes des deux mondes. Les collectionneurs donateurs du Louvre et de l’Art Institute de Chicago 1879-1940, Rennes 2007, dans Revue de l’art, 157/2007–3
  • Nicole Dacos et Cécile Dulière (dir.) Italia Belgica, Bruxelles 2005, dans Revue de l’art, 156/2007–2
  • Wolfgang Drost, Marie-Hélène Girard (dir.), Gautier et l’Allemagne, Siegen 2005, dans Revue de l’art, 155/2007–1
  • Jeremy Howard, East European Art 1650–1950, Oxford 2006
  • Christina Kott, Préserver l’art de l’ennemi ? Le patrimoine artistique en Belgique et en France occupées, 1914–1918, Bruxelles 2006
  • Roland Recht, À quoi sert l’histoire de l’art ? Entretien mené par Claire Barbillon, Paris 2006
  • Christian Saehrendt, « Die Brücke » zwischen Staatskunst und Verfemung. Expressionistische Kunst als Politikum in der Weimarer Republik, im ‹ Dritten Reich › und im Kalten Krieg, Stuttgart 2005, dans Revue de l’art, 154/2006–4
  • Véronique Dumas, Le peintre symboliste Alphonse Osbert (1857–1939), Paris 2005, dans Revue de l’art, 152/2006–2
  • Hélène Védrine (dir.), Le livre illustré européen au tournant des XIXe et XXe siècles. Passages, rémanences, innovations, Paris 2005
  • Stéphane Lojkine, Image et subversion, Paris 2005, dans Revue de l’art, 153/2006–3
  • Wolfgang Drost, Recherchen eines Dilettanten zur Kunst und Literatur. Vom Manierismus bis zum fin de siècle, Siegen 2005
  • Annick Opinel, Le peintre et le mal. France, XIXe siècle, Paris 2005

Colloques ou conférences organisés

7 juin 2019

  • Table ronde Figures du peuple en RDA, avec Jérôme Bazin (université Paris Est Créteil), Caroline Moine (EHESS) et Marie-Madeleine Ozdoba (DFK Paris), Festival de l’histoire de l’art, Château de Fontainebleau

2018/2019

2016/2017

  • Cycle de 8 rencontres Autorités de l’histoire de l’art, organisé avec Lena Bader, Clément Layet et Matylda Taszycka, en coopération avec l’Institut polonais Paris, DFK Paris

17 décembre 2015

  • Atelier de clôture du projet de recherche OwnReality. À chacun son réel, avec les membres de léquipe, organisé avec Clément Layet, DFK Paris

2-3 juin 2015

  • Atelier de travail du projet de recherche OwnReality. À chacun son réel, avec les membres de léquipe, organisé avec Clément Layet, DFK Paris

8-10 avril 2015

  • Atelier de travail du projet de recherche OwnReality. À chacun son réel, avec les membres de léquipe, organisé avec Clément Layet, avec une visite de l’exposition « Qu’est-ce que la photographie ? » guidée par Karolina Lewandowska (conservatrice au cabinet de la photographie) au Centre Pompidou, DFK Paris

21-23 janvier 2015

  • Atelier 1977–1979: A crisis in the relations between art and politics?, dans le cadre du projet OwnReality. À chacun son réel, organisé avec Clément Layet, autour d’une rencontre avec Déborah Laks (« Le dérisoire, un ordre nouveau : l’utilisation de matériaux de récupération chez les Nouveaux Réalistes »), DFK Paris

8-10 octobre 2014

  • Atelier de travail du projet de recherche OwnReality. À chacun son réel, avec les membres de léquipe, organisé avec Clément Layet, DFK Paris

18-21 juin 2014

  • Atelier de muséographie franco-allemand Les sciences humaines et sociales au musée, financé par lUniversité franco-allemande (UFA) et organisé en coopération avec le CIERA (Paris) et le Centre Marc Bloch (Berlin), Paris

4 avril 2014

  • Rencontre des Senior Professors du projet de recherche OwnReality. À chacun son réel, DFK Paris

26-28 mars 2014

  • Atelier de travail du projet de recherche OwnReality. À chacun son réel, avec les membres de l’équipe, organisé avec Clément Layet, DFK Paris

14-15 novembre 2013

  • Atelier de travail du projet de recherche OwnReality. À chacun son réel, avec les membres de l’équipe, DFK Paris

20 juin 2013

  • Atelier L’intermédialité pour défier les réalités sociales et politiques. Expériences à Berlin Ouest et à Dresde dans les années 1980dans le cadre du projet de recherche OwnReality. À chacun son réel, organisé autour d’une rencontre entre Christoph Tannert (critique d’art, curateur et directeur du Künstlerhaus Bethanien, Berlin : « Réalité de l’agitation / Réalité de ce qui ne sert à rien. Les Autoperforations des artistes de Dresde »), Marie Arleth Skov (doctorante en histoire de l’art aux université de Leipzig et de Copenhague : « Fiction et réalité dans l’œuvre du groupe d’artistes Die Tödliche Doris (The Deadly Doris) ») et Aneta Panek (doctorante à l’Universität der Künste de Berlin, membre du projet Ownreality. À chacun son réel : « Geniale Dilettanten – Night Patrol – Punk in Poland. Stratégies subversives dans le cinéma expérimental à Berlin Ouest dans les années 80 »), DFK Paris

10-13 avril 2013

9 janvier 2013

  • Atelier Réalités palpables. Art optique et phénoménologie, dans le cadre du projet OwnReality. À chacun son réel, organisé autour d’une rencontre entre Magdalena Moscalewicz (docteur en histoire de l'art, New York : « ‹Lumière mouvement espace› en 1968. Une phénoménologie de l’art optique dans les avant-gardes polonaises ») et Matthieu Poirier (docteur en histoire de l’art, Paris : « L’iconologie du ‹perceptual art› et le retour de la figure »), DFK Paris

27 novembre 2012

  • Atelier L’histoire contemporaine dans l’art de RFA et de RDA au début des années 1960, dans le cadre du projet OwnReality. À chacun son réel, organisé autour d’une rencontre entre Eckhart Gillen (historien de l’art et commissaire auprès des Kulturprojekte Berlin GmbH : « Les deux Allemagnes face au passé et à la réalité : contre la désaffection de l’histoire derrière les murs de l’utopie, la force subversive du souvenir ») et Ulrich Baehr (peintre, professeur à la Fachhochschule de Hannover : « Retour sur les Historienbilder »), DFK Paris

20 juin 2012

  • Atelier Les espaces de l’art et la réalité sociale, dans le cadre du projet OwnReality. À chacun son réel, organisé autour d’une rencontre entre Karol Sienkiewicz (historien et critique d’art, Varsovie : « De la macro à la micro-échelle. Désillusion et liberté personnelle ») et Annette Urban (Juniorprofessorin für Kunstgeschichte der Moderne, Universität Bochum : « Les espaces de projection et la perméabilité de leurs frontières »), DFK Paris

12 avril 2012

  • Atelier Objets du réel – L’exposition des portes à Dresde en 1979, dans le cadre du projet OwnReality. À chacun son réel, organisé autour d’une rencontre entre Angelika Weissbach (historienne de l’art, Berlin), Michael Freudenberg (artiste, Dresde) et Georg Girardet (ancien attaché culturel de la RFA en RDA, Berlin), modéré par Jean Mortier (professeur en germanistique à l’Université Paris IV), DFK Paris

2 février 2012

  • Atelier Le réel objet du discours, dans le cadre du projet OwnReality. À chacun son réel, organisé autour d’une rencontre entre Laurence Corbel (maître de conférence en esthétique à l’Université Rennes II : « Déconstruire, construire le réel dans les années 1960–1970 en France ») et Jean-Marc Poinsot (professeur en histoire de l’art à l’Université Rennes II : « Le débat théorique autour de la notion de réel en France à la fin des années 1960 »), DFK Paris

15 décembre 2011

  • Atelier Art, réel et psychanalyse, dans la cadre du projet OwnReality. À chacun son réel, organisé autour d’une rencontre avec Françoise Coblence (professeur d’esthétique à l’Université de Picardie), DFK Paris

29 septembre 2011

  • Atelier Des objets dans les œuvres, dans le cadre du projet OwnReality. À chacun son réel, organisé autour d’une rencontre entre Antje Kramer (maître de conférences en histoire de l’art contemporain à l’Université Rennes II : « Les visions du réel au sein du Nouveau Réalisme ») et Marta Dziewanska (conservateur et responsable des publications au musée d’Art moderne de Varsovie : « Alina Szapocznikow. Sculpter le ‹réel› »), DFK Paris

22 juin 2011

  • Atelier Réel et réalisme socialiste, dans le cadre du projet OwnReality. À chacun son réel, organisé autour d’une rencontre entre Jérôme Bazin (doctorant en histoire de l’art, Université de Picardie : « Réalisme, réalité et lutte des classes en RDA dans les années 1960 ») et Marielle Silhouette (maître de conférences HDR, Université Paris IV : « Réalisme, réalité et lutte des classes en RDA dans les années 1960 »), DFK Paris

23 -25 février 2011

  • Atelier du projet de recherche OwnReality. À chacun son réel, DFK Paris

12-14 janvier 2011

  • Atelier du projet de recherche OwnReality. À chacun son réel, DFK Paris

9 novembre 2010

  • Conférence de François Hers (artiste, initateur de l’action « Nouveaux commanditaires » et directeur de la fondation Hartung-Bergmann, Antibes, sur le concept des « Nouveaux commanditaires », DFK Paris

17 juillet 2007

  • Colloque L’art de Max Liebermann et la critique d’art français 1871–1933, DFK Paris

9-12 octobre 2006

  • Séminaire Museumskonzeptionen: Kunstgeschichte und Politik. Das Beispiel der Pariser Museen im 20. und 21. Jahrhundert / Conceptions muséales : histoire de lart et politique. Lexemple des musées parisiens aux XXe et XXIe siècles) pour des étudiants allemands en doctorat dhistoire de lart, DFK Paris

Conférences

11 juin 2019

17 avril 2019

11 janvier 2019

  • Modération de la section « Histoire de l’art et Esthétique », dans le cadre du colloque international de jeunes chercheurs France – Allemagne, organisé par Julia Drost, France Nerlich et Marthje Sagewitz, DFK Paris et INHA, Paris

11 octobre 2018

10 octobre 2018

  • « La réalité en partage. Pour une histoire des relations artistiques entre l’Est et l’Ouest pendant la guerre froide », dans le cadre du séminaire Actualités de la recherche, dirigé par Marie Theres Staufer et Ileana Parvu, Université de Genève, unité d’histoire de l’art / HEAD, Genève

28 septembre 2018

30 mars 2018

  • « Le projet “Ownreality. À chacun son réel. La notion de réel dans les arts plastiques en France, RFA, RDA, Pologne entre 1960 et 1989” », dans le cadre du séminaire de Master 1 L’Art en Europe, années 1870–1960 : circulation, médiation, réception, séance Art et politique, organisé par Marie Gispert, Université Paris I

6–7 mars 2018

5 décembre 2017

28 juin 2017

  • « Geteilte Realität. Eine neue Sicht auf die Wechselwirkungen in der Kunst zwischen Ost- und Westeuropa während des Kalten Krieges », soirée conférence, sur invitation de Kerstin Thomas, Institut für Kunstgeschichte, Universität Stuttgart, Stadtbibliothek Stuttgart

21 avril 2017

1er mars 2017

  • Animation du débat avec le réalisateur Lutz Dammbeck suite à la projection de son documentaire Overgames, Goethe-Institut, Paris

4 novembre 2016

  • Introduction à la table ronde « Formation des catégories Est/Ouest » (séance réalisée en partenariat avec le séminaire de Ségolène Le Men, Université de Nanterre), dans le cadre du cycle de rencontres Autorités de l’histoire de l’art, organisé avec Lena Bader, Clément Layet et Matylda Taszycka, en coopération avec l’Institut polonais Paris, DFK Paris

21 octobre 2016

  • Séance d’introduction (réalisée en partenariat avec le séminaire de Ségolène Le Men, Université de Nanterre) au cycle de rencontres Autorités de l’histoire de l’art, organisé avec Lena Bader, Clément Layet et Matylda Taszycka, en coopération avec l’Institut polonais Paris, DFK Paris

20 janvier 2016

  • « ‹Ein Loch in der Realität›. Der Begriff der Wirklichkeit als Ausgangspunkt für eine Auseinandersetzung mit Kunstbeziehungen zwischen Ost und West », dans le cadre du séminaire de Gregor Wedekind, Institut für Kunstgeschichte und Musikwissenschaft (IKM), Johannes Gutenberg-Universität, Mainz

16 janvier 2016

  • Modération des interventions de Christoph Tannert (directeur du Kunsthaus Bethanien, Berlin), « Die alternative Kunstszene Berlin – Prenzlauer Berg », et de Lutz Dammbeck (artiste, Hambourg), « Der Leipziger Herbstsalon », lors du colloque La scène artistique « alternative » dans la RDA des années 1980, organisé et présenté par Jean Mortier en coopération avec la Maison Heinrich Heine, avec le soutien de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense et de l’Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis

19 octobre 2015

  • Rapport sur l’expérience avec un ERC Starting Grant pour le projet À chacun son réel. La notion de réel dans les arts plastiques en France, RFA, RDA et Pologne entre 1960 et 1989, dans le cadre d’une demi-journée d’information sur l’ERC organisée par la mission Europe de la COMUE Paris Lumières

1er avril 2015

  • « Ce qu’éclaire l’usage de la notion de réel dans le discours sur l’art des relations artistiques durant la guerre froide », dans le cadre du séminaire de Jacques Leenhardt et Tania Vladova, Les années 60–70 : un tournant dans la pensée des sciences humaines ?, EHESS, Paris

9 décembre 2014

  • « Y a-t-il deux arts allemands ? Réflexion sur les expositions dart allemand de RFA et RDA organisées au musée dArt moderne de la Ville de Paris en 1981 », dans le cadre du séminaire de Master public L’impossible quête d’un ‹art allemand›. Œuvres, expositions, écrits sur l’art, organisé par Christian Joschke (Université Paris Ouest Nanterre La Défense), DFK Paris

6-8 novembre 2014

  • « Contemporary Polish art seen through the lens of French art critics invited to the AICA Conference in Warsaw and Krakow in 1960 », dans le cadre du colloque Art in Transfer: Curatorial Practices and Transnational Strategies in the Era of Pop, organisé par le Centre for Baltic and East European Studies (CBEES) et soutenu par la Terra Art Foundation, Södertörn University Campus et Moderna Museet, Stockholm

4 juillet 2014

  • Rapport sur lexpérience avec un ERC Starting Grant pour le projet À chacun son réel. La notion de réel dans les arts plastiques en France, RFA, RDA et Pologne, 1960–1989, dans le cadre dun workshop sur les conditions de financement par le Conseil européen de la recherche (ERC), Max Weber Stiftung, Bonn

13 mars 2014

  • Présentation du projet de recherche À chacun son réel. La notion de réel dans les arts plastiques en France, RFA, RDA et Pologne, 1960–1989, financé par un ERC Starting Grant, dans le cadre de l’évaluation du Centre allemand d’histoire de l’art par un comité scientifique extérieur de la fondation Max Weber, DFK Paris

11 mars 2014

  • Présentation du projet de recherche À chacun son réel. La notion de réel dans les arts plastiques en France, RFA, RDA et Pologne de 1960 à la fin des années 1980 avec Clément Layet, dans le cadre du séminaire Figures de déplacements sur l’actualité de la recherche en histoire de lart, dirigé par Antje Kramer, Université Rennes 2

23 octobre 2013

  • Présentation du programme À chacun son réel. La notion de réel dans les arts plastiques en France, RFA, RDA et Pologne de 1960 à la fin des années 1980, dans le cadre dune présentation des programmes de subvention individuelle du Conseil européen de la recherche (ERC), INHA, Paris

22 octobre 2013

  • Modération de la conférence « La collection de peinture romantique allemande au Musée du Louvre. À propos de la récente acquisition dun tableau dErnst Ferdinand Oehme » de Elisabeth Foucart-Walter, conservatrice au Département des peintures du musée du Louvre, DFK Paris

13 juin 2013

  • « How the Analysis of Artistic Exchanges challenges Categories. Some observations based on the Research Progamme ‹To Each His Own Reality› », dans le cadre du colloque Global Art History and the Peripheries, organisé par le projet « Artl@s », ENS/INHA, Paris

10 avril 2013

24 mars 2013

  • « To Each His Own Reality (ERC Starting Grant). How to Consider Conventional East and West Criteria in a European Research Project on Art of the Cold War Period? », dans le cadre de la Northeast Modern Language Association Convention 2013, session « In Search of the Former East in the Former West »,Tufts University, Boston, MA

15 février 2013

  • « Le projet À chacun son réel », dans le cadre du séminaire Master 1 en histoire de l’art, Université Paris I

19 décembre 2012

  • « À chacun son réel. Enjeux d’un projet de recherche européen », dans le cadre du séminaire de recherches Éclairages interdisciplinaire sur l’Europe centrale, Université Paris IV

18-19 octobre 2012

  • Présidence de séance du colloque « Un atlas pour s’exercer ». La forme-atlas au XXe siècle, DFK Paris

28-30 juin 2012

  • Présidence de séance du congrès annuel Schweigen/Silence, DFK Paris

4 juin 2012

  • « L’exposition Présences polonaises au musée national d’Art moderne en 1983. Observations sur la place tenue par un pays socialiste dans l’écriture de l’histoire de l’art contemporain », dans le cadre des journées d’études Voir ne pas voir. Les expositions en question, Université Paris I

1er juin 2012

  • « ‹À chacun son réel›. La notion de réel dans les arts plastiques en France, RFA, RDA, Pologne, 1960–1989 », dans le cadre du 2e Festival d’histoire de l’art, Château de Fontainebleau

7 mai 2012

  • « ‹À chacun son réel›. La notion de réel dans les arts plastiques en France, RFA, RDA, Pologne, 1960–1989. Enjeux d’une recherche autour d’une notion et de quatre pays », dans le cadre d’un séminaire de Jan Blanc, Université de Genève

12-14 janvier 2012

  • Présidence de séance au colloque Images d’elles-mêmes, DFK Paris

21-22 novembre 2011

  • Présidence de séance au colloque L’Historiographie française de l’art de l’affaire Dreyfus, INHA, Paris

11 novembre 2011

  • « ‹À chacun son réel›. Présentation du projet », dans le cadre du DFG Rundgespräch für Frankreichforschung, DFK Paris

25 janvier 2011

  • « À chacun son réel. Présentation du projet », dans le cadre d’un Lunchtalk, DFK Paris

19 octobre 2010

  • Présentation du livre Der Beuys-Komplex. L’identité allemande à travers la réception de l’œvre de Joseph Beuys (1945-1986) de Maïté Vissault (Dijon, Les presses du réel, 2010), DFK Paris

11 février 2010

  • « Réel, arts plastiques et guerre froide », dans le cadre du séminaire Arts et Sociétés, séance « Les politiques du réel », dirigé par Laurence Bertrand-Dorléac, Sciences Po, Centre d’histoire, Paris

29 janvier 2010

  • « La France face à la peinture allemande », dans le cadre des journées d’études L’aménagement et l’architecture des musées d’art français et allemands de 1919 à 1939, Musées de la Ville de Strasbourg

25 novembre 2009

  • Présidence de séance à la journée d’étude L’art français à l’étranger dans la première partie du XXe siècle, INHA, Paris

19 novembre 2009

  • « ‹À chacun son réel›. L’art de RFA et de RDA au musée d’Art moderne de la Ville de Paris en 1981 », dans le cadre du colloque Zu einer transnationalen Geschichte der Kunst im kommunistischen Europa, 1945–1989, Centre Marc Bloch, Deutsches Historisches Museum, Berlin

24 janvier 2009

  • « Die Kulturpolitik Frankreichs gegenüber Deutschland am Beispiel der Pariser Kunstausstellungen zwischen den beiden Kriegen », dans le cadre du colloque Der Reichskunstwart. Staatliche Kulturpolitik in der Weimarer Republik, Freie Universität, Berlin

10 janvier 2009

  • « Art Allemagne Aujourd’hui ou la reconnaissance de lart allemand contemporain par les musées français », séance dans le cadre du séminaire de DEA et de doctorat de Jean-Marie Valentin, Université Paris IV

28 novembre 2008

  • « Histoire par limage : regards croisés », avec Bernadette Goldstein, dans le cadre de la conférence Numérisation du patrimoine culturel, musée du Quai Branly, Paris

30 octobre 2009

  • « Lacquisition de lautoportrait de Dürer par le musée du Louvre en 1922 ou les ambiguïtés du rapport de la France à lAllemagne dans lentre-deux-guerres », dans le cadre du colloque L’art allemand en France 1919–1939. Diffusion, réception, transfert, UFR dHistoire de lart de lUniversité Paris I

11 juillet 2009

  • « Lexpérience dun séjours de recherche post-doctoral à létranger – du point de vue biographique et scientifique », dans le cadre de la journée Politique scientifique et mobilité internationale des post-doctorants en SHS. Un bilan des programmes DAAD/FMSH et Clemens Heller, organisée par la MSH, Paris

31 mai 2009

  • « La peinture allemande dans les musées français, 1871–1981 », séance du séminaire de DEA et de doctorat de Jean-Marie Valentin, Université Paris IV

7 décembre 2007

  • « La leçon de Courbet : La correspondance dHenri Fantin-Latour et Otto Scholderer sur le peintre dOrnans », dans le cadre du colloque Gustave Courbet, musée d'Orsay, Paris

5 octobre 2007

  • Présidence de séance, dans le cadre du colloque Klee et la France, DFK Paris

13 décembre 2006

  • « Von Cranach bis Liebermann. Die Pariser Museen und die deutsche Kunst von 1871 bis 1940 », dans le cadre du séminaire de Christoph Wagner, Universität des Saarlandes, Saarbrücken

3 décembre 2005

  • « Histoire de l’art et transferts culturels », séance dans le cadre du séminaire de DEA et de doctorat de Dominique Poulot, Université Paris I

8 juin 2005

  • « Eine gescheiterte Begegnung. Die Präsentation zeitgenössischer deutscher Kunst in Frankreich zwischen den Kriegen », dans le cadre d’une conférence dans le cadre de lexposition Max Beckmann und Fernand Léger. Unerwartete Begegnungen im Ludwig Museum, organisée par le Ludwig Museum de Cologne et la Thomas Morus Akademie de Bensberg

12 avril 2005

  • « Romantisme allemand », séance dans le cadre du séminaire de DEA de Prof. Dr. Barthélémy Jobert, Université Paris IV

10 avril 2005

  • « Comment les Français ont-ils vu lart allemand ? La présentation de lart allemand dans les expositions en France, 1871–1940 », dans le cadre d’une conférence organisée par le centre culturel franco-allemand et le Musée des Beaux-Arts de Nantes

2 octobre 2004

  • « Deutsch-französische Kunstkritik zwischen 1870 und 1945. Erfahrung mit einer Datenbank / La critique dart en France et en Allemagne entre 1870 et 1945. Expérience avec une base de données », dans le cadre du colloque Kunstgeschichte am Scheideweg / Art History at the Crossroads, organisé par Laszlo Beke, Institut dhistoire de lart de lacadémie des sciences hongroises de Budapest

10 juin 2004

  • « Les musées français face à la peinture allemande 1871–1981. Lexemple des expositions », dans le cadre du séminaire Esthétique et morphologie de Danièle Cohn, EHESS, Paris

23 avril 2004

  • « La présentation de la culture allemande à travers les expositions organisées par les musées français depuis 1945 », dans le cadre de la deuxième École internationale de printemps en histoire de l’art, Francfort et Munich

22-25 juin 2003

  • « Le projet dexposition Liebermann au musée du Jeu de Paume en 1927 », dans le cadre dun colloque franco-allemand organisé par Andrea von Hülsen-Esch et Hans Körner, Université Heinrich-Heine, Düsseldorf

24 mars 2003

  • « Lorganisation de lexposition Primitifs allemands au musée de l’Orangerie en 1950 », dans le cadre de la table ronde France-Allemagne 1945–1960. Les transferts artistiques et culturels, DFK Paris

25 mars 2000

  • « Les acquisitions de peintures germaniques par les musées du Louvre et du Luxembourg au XIXe siècle », dans le cadre du colloque L’image de l’art allemand en France au XIXe siècle, DFK Paris

Enseignement

depuis 2017

  • Direction de la thèse de Svetlana Jevtovic Montua, Peut-on parler d’un art non-aligné ? L’étude de cas : l’art en Yougoslavie entre 1948 et 1989, Université Paris Nanterre

1er juillet 2019

  • Personne ressource du mémoire d’étude (1ère année du 2e cycle) de Camille Préault-Nguyen, Réalismes en Allemagne 1919-1933. Écrire une autre histoire par l’exposition, dirigé par Michela Passini

5 décembre 2018

15 juin 2017

  • Personne ressource du mémoire de Master 1 de Julia Motard, « Un mur dans la tête ». Enjeux autour de la mémoire culturelle de la RDA dans les expositions françaises (1989–2009), co-dirigé par François-René Martin et Pascale Cugy, École du Louvre, Paris

juin 2017

  • Comité de thèse de Annabela Tournon, Les grupos. Une contre-histoire des années 1970 au Mexique, 1968–1984 (titre provisoire), co-dirigée par Giovanni Careri et Dinah Ribard, EHESS, Paris

4 juin 2015

  • Personne ressource du mémoire de Master 1 de Klara Scheuren, Trois siècles d’art aux États-Unis. Une exposition au Musée des Écoles étrangères contemporaines à Paris en 1938, dirigé par Michela Passini, École du Louvre, Paris

26 mai 2014

  • Personne ressource du mémoire d’étude de Galadrielle Lesage, La réception de la muséologie allemande en France dans l’entre-deux-guerres, dirigé par Michela Passini, École du Louvre, Paris

11 juin 2013

  • Personne ressource du mémoire de Master 1 de Lisa Ahlers, Les photographies de la documenta I de Günther Becker – La création photographique d’un lieu de mémoire allemand, dirigé par Didier Schulmann et Rémi Parcollet, École du Louvre, Paris

15 juin 2012

  • Co-tutelle avec François-René Martin du mémoire de Master 1 de Matylda Taszycka, La collection internationale d’art moderne (1929–1939) : le noyau historique du musée d’art à Łódź en Pologne, École du Louvre, Paris

27 juin 2011

  • Co-tutelle avec Dr. François-René Martin du mémoire de Master 1 d’Isabelle Stamm, Un itinéraire artistique transnational – le peintre Adolphe Schreyer face à la peinture française, École du Louvre, Paris

10 mai 2011

  • Co-tutelle avec François-René Martin du mémoire de Master 1 d’Anne Cécile Schreiner, Les enjeux d’une reconnaissance. Approches de trois expositions de l’après-guerre, École du Louvre, Paris

2005-2006

  • Chargée de T.D. destinés aux étudiants de 1ère année (L1) d’histoire de l’art, Université François Rabelais, Tours

2004-2005

  • Chargée de cours magistraux sur « Les grands moments de l’histoire de l’art des XIXe et XXe siècles » destinés aux étudiants de 2e année (L3) d’histoire et de géographie, Université Cergy-Pontoise

Profils en ligne

Contact

Mathilde Arnoux

Dr. Mathilde Arnoux

Téléphone +33 (0)1 42 60 41 24