Voyage d'études en Russie

Voyage d’études en Russie

« L'avant-garde russe et d'Europe de l'ouest à Moscou et Saint-Pétersbourg aux alentours de 1900 » 

23 - 27 mai 2016

Voyage d’études du Centre allemand d’histoire de l’art (DFK Paris) en coopération avec le Deutsches Historisches Institut (DHI) Moskau, avec le soutien de l’Evropejskij Universitet v Sankt-Peterburg.

 

Les échanges intellectuels et artistiques entre l’Allemagne, la France et la Russie n’ont jamais été si intenses que vers 1900. L’influence de la modernité européenne sur l’avant-garde russe en ce début de XXe siècle se traduit jusque dans les noms des orientations artistiques émergeant à cette époque, lesquels s’inscrivent dans la lignée des « ismes » européens. En retour, l’avant-garde russe a joué un rôle non négligeable pour l’évolution de l’art en Europe occidentale.

Ce voyage d’études s’était donné pour objectif d’explorer les relations trilatérales réciproques et le transfert culturel entre la Russie, l’Allemagne et la France au tournant du siècle. L’attention portait en particulier sur l’art russe, très peu représenté dans les collections occidentales.

En guise d’ouverture, un atelier de recherche au DHI Moskau a permis aux participants de reconstituer ensemble la réception et les pratiques de collection de l’art venu d’Europe de l’ouest dans la Russie des XVIIIe et XIXe siècles, à l’aide d’exposés préparés en amont. Au cours des quatre journées suivantes, ces questions ont été approfondies devant des originaux à la Tretyakov Gallery, au Russian Museum ou encore au St-Petersburg Museum of Avant-garde. Afin de dégager des aspects spécifiques du transfert artistique et culturel, des formes de réception et des pratiques d’appropriation, puis de les soumettre à un examen critique, la mise en dialogue des œuvres de l’avant-garde russe avec certaines de ses sources fondatrices, les œuvres des collections Schtschukin et Morosow  ̶  aujourd’hui conservées au State Heremitage Museum et au Puschkin-Museum  ̶  s’est révélée centrale.         

Au-delà des discussions, les participants étaient invités à s’impliquer activement par la préparation de deux courts exposés chacun, ainsi qu’à examiner de manière approfondie l’œuvre d’une sélection d’artistes russes dans l’optique du transfert culturel. Les langues de travail étaient l’allemand et l’anglais.

 

Direction : 

Dr. Julia Drost (DFK Paris), Mira Kozhanova (DFK Paris)

 

Participants :

Carolin Binder, étudiante en master, Universität Regensburg ; Sebastian Borkhardt, doctorant, Karls Universität Tübingen ; Tobias Ertl, étudiant en mastère, Goethe-Universität Frankfurt ; Peter Fox, doctorant, Princeton University ; Sabine Girg, étudiante en master, Katholische Universität Eichstätt-Ingolstadt ; Nora Lukacs, assistante scientifique, Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen ; Miriam Haessler, doctorante, Universität Hamburg ; Thekla Mellau, étudiante en master , Technische Universität Berlin ; Katherine Rochester, doctorante, Bryn Mawr College, Pennsylvanie ; Lena Trüper, étudiante en master, Goethe-Universität Frankfurt ; Katharina Upmeyer, étudiante en master, Ludwig-Maximilians-Universität München ; Johanna Wolz, étudiante, Technische Universität Berlin.

 

Contact
Dr. Julia Drost

Dr. Julia Drost

Directrice de recherches / Responsable des programmes de soutien à la recherche
Téléphone +33 (0)1 42 60 67 97
Contact
Mira Kozhanova

Mira Kozhanova, M.A.

Boursière / Chercheuse invitée
Visite de la nouvelle galerie dVisite de la nouvelle galerie d'État Tretiakov, Moscou
La nouvelle galerie dLa nouvelle galerie d'État Tretiakov, Moscou
Visite du musée des beaux-arts Pouchkine, MoscouVisite du musée des beaux-arts Pouchkine, Moscou
Photo de groupe devant la cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé à Saint-PétersbourgPhoto de groupe devant la cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé à Saint-Pétersbourg