Curatorial Studies

Curatorial Studies : Regards croisés

« Curatorial Studies – Regards croisés »

27 – 31 mars 2017

 

Organisé par le Centre allemand d‘histoire de l’art – DFK Paris en coopération avec le programme de master « Curatorial Studies – Theorie – Geschichte – Kritik » de la Goethe-Universität Frankfurt avec le soutien de la Deutsch-französische Hochschule – Université franco-allemande, Saarbrücken

 

L'atelier de recherche, d’une durée de cinq jours, a visé à mettre en lumière les musées et autres lieux d’exposition en tant qu’espaces possibles et singuliers d’accès au savoir au travers de la perspective esthétique, lesquels génèrent du signifiant par des moyens autres que ceux des productions littéraires ou scientifiques. La mise en exposition des collections permanentes et manifestations temporaires détermine fondamentalement la réception et l’interprétation des œuvres d’art et objets présentés. 

Les expositions s’articulent, dans l’espace public, autour d’enjeux et intentions liés aux contextes socio-culturels. Plus particulièrement, les musées et espaces d’exposition sont des lieux centraux dans le processus d’établissement de catégories et de leur institutionnalisation : l’intronisation, l’intégration et l’exclusion sont rendues visibles comme arguments dans la mise en espace. Or une fois les discours ou canons institutionnalisés, il faut des décennies avant qu’ils ne soient révisés.

Des visites d’expositions et discussions in situ avec les curateurs responsables, ainsi qu’une programmation de conférences et d’ateliers de lecture, ont été l’occasion, pour les 16 participants venant d’Allemagne et de France, de découvrir des lieux d’exposition parisiens majeurs ou moins connus.  L’objet de ce séminaire était d’offrir la possibilité d’échanger sur les questions relatives à la conception d’exposition, du ‹ display › et de la mise en place de canons. 

L’accent a été mis sur deux thématiques : 

(1) les formes adéquates de présentation d’œuvres d’art et autres objets muséaux, 

(2) les musées comme producteurs de canons. 

Le choix d’une perspective comparative a permis de dégager les approches et méthodes spécifiques des paysages muséaux français et allemand dans un contexte international. 

 

Direction :

Dr. Stefanie Heraeus (Goethe-Universität Frankfurt)

Dr. Julia Drost (DFK Paris)

Assistées de: 

Astrid Köhler (DFK)

 

Participants:

Irina Antoniu, doctorante, Rheinische Friedrich-Wilhelms Universität Bonn, Bettina Bauerfeind, doctorante, Université Paris-Sorbonne, Vincenza Benedettino, doctorante, Universität Heidelberg, Julia Bischoff, M.A, Landesmuseum Würtemberg, Diana Blome, doctorante, Humboldt Universität zu Berlin, Sina Brückner, étudiante en Master, Goethe-Universität Frankfurt, Estelle Gottlob-Linke, doctorante, Universität Heidelberg, Jannik Konle, étudiant en Master, Goethe-Universität Frankfurt, Anna Kuwalewski, doctorante, Goethe-Universität Frankfurt, Laura Langelueddecke, doctorante, Rheinische Friedrich-Wilhelms Universität Bonn, Maximilian Lehner, doctorant, Katholische Privatuniversität Linz, Annabel Ruckdeschel, doctorante, Justus-Liebig Universität Gießen, Marthje Sagewitz, doctorante, Universität Leipzig, Anita Schedler, étudiante en Master, Universität Heidelberg, Julie Sissia, doctorante, IEP Paris, Janine Schmitt, étudiante en Master, Ludwig-Maximilians-Universität München. 

 

Grid image
Grid image
Grid image
Contact
Dr. Julia Drost

Dr. Julia Drost

Directrice de recherche
Téléphone +33 (0)1 42 60 67 97
Grid imageVisite du musée national de l'histoire de l'immigration