Anne-Emmanuelle Fournier

Anne-Emmanuelle Fournier, M.A.

Traductrice

Assistante de rédaction

Vita

  • 2000 : baccalauréat littéraire, mention Très Bien
  • 2000–2002 : classe préparatoire littéraire aux Grandes Écoles (Hypokhâgne et khâgne), lycée Michel Montaigne, Bordeaux, et DEUG de sociologie à l’Université Victor-Segalen Bordeaux II. Parallèlement, cursus de chant au Conservatoire National de Région de Bordeaux (Initiation à l’art lyrique).
  • 2002–2006 : licence puis master en anthropologie sociale et culturelle à l’université Victor Segalen (Bordeaux II), à la Humbolt-Universität et la Freie-Universität de Berlin, master II de recherche à l’EHESS, Paris, sous la direction de E. Désveaux, sujet de recherche : le pan-indianisme aux États-Unis aujourd’hui, mention Très Bien.
  • 2006–2009 : master de traduction éditoriale, économique et technique à l’ESIT (École supérieure d'interprètes et de traducteurs), Paris.
  • 11/2008–03/2009 : chargée de mission au musée d’Orsay dans le cadre d’un projet d’exposition sur Louis II de Bavière.
  • Depuis septembre 2009 : traductrice, relectrice et interprète indépendante
  • 2009-2016 : secrétaire de direction/responsable événementiel à temps partiel au Centre allemand d'histoire de l'art Paris
  • Depuis le 1er février 2016 : assistante de rédaction (langue française) à temps partiel au DFK Paris
  • Avril – juillet 2021 : chargée de cours en traduction (niveau avancé) à l'université de Stuttgart.

 

Affiliation(s)

Membre de l'ATLF (association des traducteurs littéraires de France) et du conseil d'administration de l'Association des anciens élèves de l'ESIT (AAE ESIT).

Monographies

Geimer, Peter, Images par accident. Une histoire des surgissements photographiques, co-traduction avec Gérard Briche et Emmanuel Faure, Les presse du réel, Dijon, octobre 2018.

Articles

Traductions d'articles des chercheuses et chercheurs du DFK Paris et d'institutions partenaires :

  • Beyer, Andreas « Avant-propos » dans Alexandre Gady (éd.), Jules Hardouin Mansart 1646-1708, éd. de la Maison des sciences de l’homme, Paris, 2010.
  • Bonfait, Olivier ; Courtin, Antoine et Klammt, Anne, « Humanités numériques et histoire de l’art en France, état de la recherche et perspectives », introduction dans Humanités numériques : de nouveaux récits en histoire de l’art ?, revue Histoire de l’art n°87, éd. par l’APHAU (association des professeurs d’archéologie et d’histoire de l’art des universités), 2e semestre 2021 (traduction de la partie allemande de l’introduction, d'Anne Klammt).
  • Blümle, Claudia, « Arasse en Allemagne », revue Regards croisés n°1, dossier sur Daniel Arasse, HiCSA (Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne), juillet 2013.
  • Von Brevern, Jan « Décevante Grèce », dans Grèce(s), revue Histoire de l’art n°86, éd. par l’APHAU (association des professeurs d’archéologie et d’histoire de l’art des universités), 1er semestre 2021.
  • Bruhns, Hinnerk, « Les grandes langues scientifiques doivent être préservées » interview par Mareike König pour le portail https://dhiha.hypotheses.org/507, 2012.
  • Bruhns, Hinnerk et Nies, Fritz, « Introduction » dans Bruhns, Hinnerk, et Nies, Fritz (éd.), La science pense en plusieurs langues, revue TRIVIUM n°15, 2013.
  • Cordez, Philippe « Les objets en forme de livre à la lumière de Bertolt Brecht : Kurt Köster et la Buchvefremdung » dans Livres feints, Arts et société (lettre du séminaire) n°116, 2020 (https://www.sciencespo.fr/artsetsocietes/fr/archives/4695).
  • Cordez, Philippe, « Science des objets et études médiévales en histoire de l’art », résumé de la thèse d’habilitation, (co-traduction avec Laurent Cantagrel), décembre 2021.
  • Drost, Julia « Tableaux pour Dorothea. Les “D-painting” de Max Ernst, gages d’amour à Dorothea Tanning » dans Mirabilia n°9, 2016.
  • Drost, Julia, « Au pays des merveilles de l’histoire naturelle. Max Ernst et Alice », à paraître dans SurréAlice. Lewis Carroll et les surréalistes, cat. exp. Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg.
  • Echtenacher, Götz « Un modèle 3D pour visualiser les étapes de la construction » dans Sapin, Christian (éd.), Saint-Etienne d’Auxerre, la seconde vie d’une cathédrale, Centre d’études médiévales d’Auxerre/éditions Picard, novembre 2011.
  • Ehlich, Konrad, « La pratique scientifique dans la langue nationale : fondement de l’efficacité de la science ou reliquat ? » dans Bruhns, Hinnerk, et Nies, Fritz (éd.), La science pense en plusieurs langues, revue TRIVIUM n°15, 2013 (co-traduction avec Claudine Layre).
  • Von Fircks, Juliane « Dou royaume des Tartares vient drap d’or et de soie », tissus asiatiques en contexte hanséatique (XIIIe-XIVe siècles), dans Asie-Occident, revue Histoire de l’art n°82, éd. par l’APHAU (association des professeurs d’archéologie et d’histoire de l’art des universités), 1er semestre 2018.
  • Kirchner, Thomas, « Avant-Propos » dans Gunthert, André ; Kirchner, Thomas et Ozdoba, Marie-Madeleine (éd.) Nouveaux médias. Mythes et expérimentations dans les arts, Passage online vol. 10, Paris/Berlin/Heidelberg, 2021.
  • Krämer, Walter, « La langue maternelle, moteur de créativité de la pensée » dans Bruhns, Hinnerk, et Nies, Fritz (éd.), La science pense en plusieurs langues, revue TRIVIUM n°15, 2013 (co-traduction avec Claudine Layre).
  • Krause, Katharina, « Les chameaux d’Éliézer et les éléphants de Porus. Typologie et parallèles dans quelques peintures historiques de Nicolas Poussin, Sébastien Bourdon et Charles Le Brun » dans Castor, Markus A. et Dickhaut, Kirsten La Vraisemblance ou les enjeux de la représentation : Le théâtre et la peinture dans les discours Académiques (1630–1730) (à paraître).
  • Rath, Markus « La créature de Frankenstein, poupée articulée et automate doué de sensibilité », dans Le retour des ténèbres, l’imaginaire gothique depuis Frankenstein, DoPe Press, Musée d’art et d’histoire de Genève, 2016.
  • Schneider, Marlen, « Accéder au divin. La représentation du songe de Jacob entre baroque et romantisme » dans Engel, Manfred et Dieterle, Bernard (éd.), Historizing the Dream / Le rêve du point de vue historique, Wurtzbourg, 2019.
  • Seibert, Elke, « Alberto Giacometti. L’art préhistorique, ferment de l’œuvre plastique de la maturité après 1939 ? » (à paraître).
  • Stickel, Gerhard, « Plurilinguisme et traduction : investir dans l’avenir de l’Europe » dans Bruhns, Hinnerk, et Nies, Fritz (éd.), La science pense en plusieurs langues, revue TRIVIUM n°15, 2013 (co-traduction avec Claudine Layre).
  • Stiegler, Bernd, « “Lost in translation” : réflexions sur la traduction et le dialogue interculturel » dans Bruhns, Hinnerk, et Nies, Fritz (éd.), La science pense en plusieurs langues, revue TRIVIUM n°15, 2013 (co-traduction avec Claudine Layre).
  • Van Tilburg, Merel « Lignes spasmodiques et forme morte : l’angoisse gothique dans l’art abstrait » dans Le retour des ténèbres, l’imaginaire gothique depuis Frankenstein, DoPe Press, Musée d’art et d’histoire de Genève, 2016 (traduction de l’anglais vers le français).
  • Trabant, Jürgen, « Tributaire de sa propre langue », dans Bruhns, Hinnerk, et Nies, Fritz (éd.), La science pense en plusieurs langues, revue TRIVIUM n°15, 2013 (co-traduction avec Claudine Layre).
  • Weinrich, Harald, « La langue ? Non : les langues ! » dans Bruhns, Hinnerk, et Nies, Fritz (éd.), La science pense en plusieurs langues, revue TRIVIUM n°15, 2013 (co-traduction avec Claudine Layre).

 

Contact

Anne-Emmanuelle, Eva Fournier

Anne-Emmanuelle Fournier , M.A.

Téléphone +33 (0)1 42 60 32 32