Fold3 - Holocaust Collection

Fold3 - Holocaust Collection

En coopération avec les National Archives et l’United States Holocaust Memorial Museum, cette collection documente les restitutions de biens personnels de Juifs saisis par les Nazis pendant l’holocauste. Elle contient des documents issus des camps de concentrations, y compris des rapports administratifs, des données sur les prisonniers, les remises en liberté et les décès, ainsi que des procès-verbaux de procès de criminels de guerre ; mais aussi des informations contextuelles sur chaque camp, une carte et une chronologie des faits. On y trouve également une frise chronologique des principaux événements et des rapports d’enquête, d’une part sur la surveillance du patrimoine de l’Allemagne à l’étranger pendant la Seconde Guerre mondiale, d’autre part sur le financement de l’effort de guerre.

Parmi les 31 bases de données que compte au total la Holocaust Collection, on peut citer notamment :

Records Concerning the Central Collecting Points ("Ardelia Hall Collection") : Marburg Central Collecting Point, 19451949
Procès-verbaux journaliers, correspondance et rapports permettent de retracer les activités quotidiennes du Collecting Point de Marbourg. La plupart de ces documents proviennent de l’entreprise allemande Foto-Marburg, qui était rattachée à lʼUniversité de Marbourg et réalisait des photos de biens culturels qui étaient ensuite traitées dans les points centraux de collecte des États-Unis dans la zone d’occupation américaine. Vous trouverez dans cette base les registres de propriété des œuvres du Collecting Point de Marbourg, avec des fiches comportant des indications de matériaux, les propriétaires supposés, le sujet, l’artiste, les dimensions et une description de l’œuvre, assorties de photos lorsque c’est possible. Ces fiches sont classées par type de matériaux et par numéros. Le registre de Marbourg a été confié entre 1945 et 1948 au Collecting Point de Wiesbaden.

 

Records Concerning the Central Collecting Points ("Ardelia Hall Collection") : Munich Central Collecting Point, 19451951
Les données sont ici réparties en cinq séries : - documents administratifs, 19451951 ; - documents relatifs à des demandes de restitutions, 19451951; - rapports d’activités et groupements de données apparentés, 19451950 ; - dossiers sur l’état de monuments, musées et archives, 19451949 ; - documents de recherche en lien avec des restitutions (listes d’œuvres confisquées, procès-verbaux d’interrogatoires, etc.), 19451950.

 

Records Concerning the Central Collecting Points ("Ardelia Hall Collection") : Offenbach Archival Depot, 19461951
Les données sont classées en quatre catégories : - documents administratifs, 19451949 ; - restitutions de biens culturels et garde en dépôt,19461951 ; - correspondance liée à des demandes de restitution, 19461950 ; - rapports mensuels de mars 1946 à août 1947, assortis de nombreuses annexes incluant des plans, des diagrammes organisationnels, des indications de changements de personnel, des listes de visiteurs et de collections de bibliothèques, triées et identifiées par les employés de la centrale de dépôt pendant la période mentionnée. Ce Collecting Point a été créé en 1945 par les États-Unis à Offenbach, afin de sauver et de conserver les œuvres confisquées par les nazis et d’examiner les demandes de restitution. Elle était principalement consacrée aux objets liturgiques juifs, livres et archives. Pendant les quatre années de son existence, plus de 2 millions d’objets y ont été traités. Les photographies de cette collection contiennent des ex-libris (classés par noms de famille des propriétaires), des marques distinctives de propriété ainsi que des tampons de livres saisis, catégorisés par pays.

 

Records Concerning the Central Collecting Points ("Ardelia Hall Collection") : OMGUS Headquarters Records, 19381951
Groupements de données relatives aux activités de la section « Monuments, Fine Arts and Archives » (MFAA), département pour la protection du patrimoine culturel dans la zone d’occupation américaine : correspondances, mémos, rapports, fichiers sur les monuments culturels et autres documents sur de nombreux thèmes liés à l’art, en particulier sur les programmes allemands relatifs aux beaux-arts, l’état des monuments et musées en Allemagne, la planification du programme « monuments et beaux-arts » dans la zone d’occupation et les spoliations artistiques allemandes pendant la guerre.

 

Records Concerning the Central Collecting Points ("Ardelia Hall Collection") : Selected Microfilm Reproductions and Related Records, 19451949
Documents sur les demandes de restitutions issus d’une sélection de dossiers des Collecting Points, ainsi que nombreux autres documents et manuscrits s’étant trouvés provisoirement sous la protection de l’U.S. State Department. Pour ces derniers, il s’agit notamment de manuscrits latins, de documents restitués à la préfecture d’Okinawa incluant les généalogies de la famille royale de l’archipel des Ryūkyū du XVIIe au XIXe siècle ainsi que d’une liste d’objets ayant été stockés dans des dépôts berlinois.

 

Records Concerning the Central Collecting Points ("Ardelia Hall Collection") : Wiesbaden Central Collecting Point, 19451952
Le Collecting Point de Wiesbaden hébergeait principalement des ressources et objets qui se trouvaient en la possession d’Allemands et relevant d’actions en restitution. Les entrées de cette section concernent les activités du Collecting Point pendant sa période de fonctionnement, de 1945 à 1952. Réparties en quatre catégories, les données incluent des documents administratifs, des rapports d’activités, des dossiers relatifs aux demandes de restitutions et des rapports sur l’état des musées de Berlin et de la Hesse.

 

Records Concerning the Central Collecting Points ("Ardelia Hall Collection") : Wiesbaden Central Collecting Point, 19451952
Cette section de la « Ardelia Hall Collection » de Wiesbaden contient des photographies dont une partie est dotée de sous-titres. Il s’agit de prises de vues de préparations ou compositions en lien avec l’histoire naturelle, d’objets culturels comme des menorah et des céramiques, ou encore de collaborateurs au travail, des menuisiers aux conservateurs en passant par les électriciens, les photographes et les secrétaires. On trouve également des clichés de diverses pièces d’expositions qui se trouvaient au Collecting Point de Wiesbaden. Les images sont classées par numéros.

 

Records Concerning the Central Collecting Points ("Ardelia Hall Collection") : Wiesbaden Central Collecting Point, 19451952
Le Collecting Point de Wiesbaden a constitué des registres de propriété (Property Cards) afin de retracer les déplacements et la répartition des objets d’art spoliés pendant la période nazie. Ces registres rassemblent des données sur les convoyages, les transferts de propriété et les restitutions ou réparations. Parmi les objets décrits, on trouve notamment des livres et œuvres d’art. Les fichiers sont catégorisés selon la nature de l’œuvre, avec des numéros, et mentionnent les propriétaires présumés.

 

Microfilm Copies of Reports from the Mediterranean and European Theaters of Operations Received from the Allied Military Government, 19431946
Cette section comprend des rapports présentant des informations sur des collections d’art privées ainsi que des extraits de fichiers sur des dommages de guerre, des pillages artistiques (spoliations) et des ventes aux enchères. Les données contiennent des propositions pour la protection d’organismes culturels endommagés, des informations sur les dégâts dans des villes et institutions ainsi que les noms d’experts européens de l’art.

 

ERR (Einsatzstab Reichsleiter Rosenberg) Card File and Related Photographs, 19401945
L’Einsatzstab Reichsleiter Rosenberg (ERR) était une organisation du NSDAP créée en 1940 sous la direction d’Alfred Rosenberg. Celui-ci organisa la confiscation de trésors culturels et de collections d’art privées dans les zones occupées par les nazis. Siégeant à Berlin, l’ERR devint la principale organisation de spoliation du NSDAP pour les biens culturels des pays occupés pendant la Seconde Guerre mondiale. Les banques de données contiennent des listes élaborées par l’ERR ainsi que des fiches avec des descriptions et des photos des œuvres spoliées.

 

Records of the Monuments, Fine Arts, and Archives (MFAA) Section of the Reparations and Restitution Branch, OMGUS, 19451951
La MFAA organisait le transfert des œuvres d’art et autres objets spoliés par les nazis depuis différents lieux de dépôt vers l’une des quatre centrales de collecte américaines. Afin d’examiner les demandes de restitution, les officiers de la MFAA ont réuni des rapports des services secrets, des procès-verbaux d’interrogatoires, des documents confisqués et des informations générales sur les pillages artistiques perpétrés par l’Allemagne.

 

Records of the American Commission for the Protection and Salvage of Artistic and Historical Monuments in War Areas (The Roberts Commission), 19431946
Ces ensembles de données recèlent des informations sur les spoliations artistiques, les dommages subis par les institutions culturelles et les monuments pendant la Seconde Guerre mondiale, mais aussi les mesures prises après la guerre pour la protection et la restitution du patrimoine. Ils sont issus de corpus textuels, de prises de vue et cartes aériennes ainsi que d’autres photos. La commission, connue sous le nom de « Roberts Commission » se composait de sept comités.

 

Records of the Reparations and Restitutions Branch of the U.S. Allied Commission for Austria (USACA) Section, 19451950
Ces ressources se composent de demandes de restitution, listes de ces requêtes, reçus, descriptions de trésors artistiques et autres documents. Elles sont classées par pays, dans l’ordre alphabétique. La plupart des demandeurs étaient des particuliers, mais des organisations, des entreprises et des gouvernements ont également fait valoir leurs droits à restitution. Les dossiers sur les demandes de restitution peuvent contenir des correspondances, des reçus et autres pièces trouvées ou élaborées au cours de l’examen de la demande de restitution. La collection comprend aussi des ressources documentaires sur le fonctionnement interne du département « Reparations and Restitutions Branch ».

 

Licence acquise par la Max Weber Stiftung !