Passagen No. 61

Beautés arbitraires

Essai sur l’imagination à l’époque moderne

Isabelle Tillerot

Language of the publication: French

German

French

Les beautés arbitraires ont une histoire qui précède la question esthétique du beau et la dépasse. Fortes d’un je ne sais quoi qui les fonde à l’écart des systèmes théoriques, elles renversent au XVIIIe siècle la construction sociale du goût. Il se peut que cette conquête soit le plus grand effort de la pensée moderne. Distinguer, du point de vue de l’histoire de l’art, ce que recouvre la notion d’arbitraire, telle est la vaste énigme dénouée dans ce livre.

La reconnaissance des beautés arbitraires se heurte à l’absolu d’un modèle antique qu’il est temps de contredire. Car il n’est rien de fixe ni d’immuable dans l’arbitraire de la beauté, tout entier laissé à l’imagination du peintre, du poète, de l’architecte ou du musicien… Beauté chimérique opposée à la beauté véritable, elle revêt soudain valeur de rareté et de distinction et se transforme en beauté nécessaire, liée à l’invention de formes nouvelles qui peuvent plaire et toucher universellement. Entre caprice et convention, non-sens et vraisemblance, raison et sentiment, beautés essentielles et arbitraires échangent leurs rôles pour représenter différemment le monde et ses figures.

Pour la rédaction de cet ouvrage, Isabelle Tillerot a bénéficié d’une bourse aux auteurs du Centre national du livre (CNL).

Paris
2021
ISBN 978-2-7351-2735-1
30,00 €